En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Signature d'une convention de protection et de valorisation des zones humides

Biodiversité  |    |  Mélanie FavrotActu-Environnement.com
Signature d'une convention de protection et de valorisation des zones humides Zones humides en Bosnie-Herzegovine

Les 23, 24 et 25 novembre se déroule à Paris le salon des Maires et des collectivités locales. Véolia Environnement, le Conservatoire du littoral et Rivages de France en ont profité pour signer une convention de partenariat en vue de la protection et de la valorisation des zones humides. Pour cela, deux modes d'actions sont proposés sur trois ans. Le premier consistera à mener des recherches sur le terrain afin d'établir une méthodologie permettant de classer les zones humides ; le second à sensibiliser les différents acteurs concernés.

En France, 36 sites sont classés "zones humides d'importance internationale", soit 3.290.578 ha ! Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, le Ministère de l'Ecologie (MEDDTL) prévoit une intervention foncière sur 20.000 hectares ainsi qu' un plan de valorisation d'une durée de trois ans.

Sur le plan international, la Convention Ramsar de 1971 (ville de signature en Iran), ratifiée par la France en 1986, avait déjà pour mission "la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…