Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bâtiment : les isolants évoluent vers davantage de performance environnementale à coût maîtrisé

Avec ses “isolants réflecteurs alvéolaires”, le français ACTIS bouscule le marché des isolants pour bâtiment. Son avantage prix pourrait bien démocratiser les projets de performance énergétique, sans faire de concession sur l’éco-conception.
Thomas THIERRY Trois questions à…
Thomas THIERRY,
Directeur du service Prescription chez ACTIS

Q1. Pourquoi les “isolants réflecteurs alvéolaires” sont-ils une solution d’avenir pour le bâtiment ?

Chaque année, ACTIS investit 5% de son chiffre d’affaires en R&D pour perfectionner les atouts des “isolants réflecteurs alvéolaires”. Parce que ce type de solution fait la différence par rapport aux isolants traditionnels ou biosourcés.

En termes de performance d’isolation, nous démontrons une résistance thermique (le R) de 3,30 pour une isolation de 90 mm avec lame d’air. Pour sa part, la laine minérale propose un R de 3,15 pour 100 mm d’épaisseur d’isolant.

De plus, nos solutions sont réflectives et pare-vapeur. Nous assurons le confort d’été et la pérennité de l’isolant dans le temps, en une seule opération. Les infrarouges pénètrent peu le bâtiment et la condensation est traitée. Pas besoin de films spécifiques… les chefs de chantier apprécieront.

Q2. Sur le plan environnemental, quels sont les atouts de la solution d’ACTIS ?

Notre classement INIES - base nationale utile à l'évaluation de la performance environnementale et sanitaire des ouvrages - est élogieux. Et pourtant, nous intégrons bien du polyéthylène dans nos “isolants réflecteurs alvéolaires”.

ACTIS est engagée dans une démarche d’éco-conception exemplaire. Aujourd’hui, nous intégrons 20 à 25% de polyéthylène recyclé dans le cycle de production de nos produits, et notre objectif est d’atteindre 75%. Sur le plan énergétique, nos process industriels reposent sur de l’énergie électrique pour laquelle nous privilégions les offres “vertes”.

En phase “chantier”, notre solution novatrice est 3 fois plus légère que les solutions traditionnelles… le transport et la pénibilité au travail s’en trouvent optimisés. Enfin, le polyéthylène est recyclable, et même upcyclable, dès lors que d’autres usages sont possibles avec la matière en fin de vie. Notre bureau d’études travaille sur ce concept et vise la certification par Upcyclea, plateforme dédiée à l’économie circulaire.

Q3. Pensez-vous pouvoir participer à la démocratisation des projets de performance énergétique ?

Pour être au rendez-vous de la RE2020, mais aussi des nombreux chantiers de rénovation des bâtiments, ACTIS investit 15 millions d’euros et ouvre son 4ème site de production en France. Dès cet été, nous doublerons notre capacité de production d’isolant, de quoi isoler mensuellement 5.000 maisons individuelles supplémentaires.

Avec un argument supplémentaire pour convaincre : le prix maîtrisé des “isolants réflecteurs alvéolaires" qui permet à ACTIS d'être un acteur de la démocratisation des projets de performance énergétique des bâtiments. Un élément clé pour massifier la dynamique environnementale du secteur.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters