En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 12 avril 2011
20pour cent
La contribution du gaz de schiste au réchauffement du climat serait de 20 % supérieure sur un horizon de 20 ans aux émissions du charbon et de 50 % par rapport au pétrole, c'est ce que révèlerait une étude de l'université Cornell, sur le point d'être publiée dans la revue scientifique Climatic Change. Un site Internet parlementaire, TheHill, a publié des fuites. 
Les émissions de méthane (entre 3,6 % et 7,9 % de la production totale d'un puits en moyenne), qui se produisent pendant les phases de forage, d'exploration, de fracturation, d'exploitation et même après la fermeture officielle des puits, seraient responsable de ce fort impact. Selon les auteurs de cette étude, le méthane est 22 fois plus actif comme gaz de serre (GES) que le gaz carbonique.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters