Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Dans l'actu

Ce que le projet de loi de finances 2021 prévoit en environnement

Le projet de loi de finances, présenté le 28 septembre par le Gouvernement, prévoit une augmentation de 1,3 Md€ pour le budget du ministère de la Transition écologique mais la suppression de près de 1 000 postes. Il ouvre 18,4 Md€ en autorisation d'engagement pour l'écologie au titre du plan de relance. Dans ce cadre, sont prévus des financements en faveur de la rénovation énergétique, de la mobilité, du développement de l'hydrogène ou encore de la décarbonation de l'industrie. Des moyens supplémentaires sont dédiés, hors plan de relance, aux énergies renouvelables (EnR), à la prévention des risques naturels et, dans une moindre mesure, aux politiques de biodiversité. Le texte renforce par ailleurs le malus écologique. Le Gouvernement a également annoncé des dispositions visant à lutter contre l'artificialisation des sols, notamment à travers un fonds pour le recyclage des friches et une aide aux maires densificateurs. Par ailleurs, l'exécutif a pour la première fois mené un exercice de "budget vert", consistant à passer au crible les dépenses de l'État et les dépenses fiscales au regard de leur impact environnemental. L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi en lecture définitive jeudi 17 décembre. La loi a été publiée le 30 décembre au Journal officiel, amputée de quelques articles après la décision du Conseil constitutionnel en date du 28 décembre.

Partager