En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

Assises nationales de la biodiversité

Salon professionnel
Du 19 juin 2019 au 21 juin 2019 à Massy (91) - France
Assises nationales de la biodiversitéS’informer, partager, réfléchir, agir, produire ensemble… Pour cette 9ème édition des Assises Nationales de la Biodiversité, notre volonté sera de favoriser les échanges, les rendre encore plus dynamiques, plus ouverts, plus collaboratifs !

La tenue de ces Assises 2019 est marquante à plus d’un titre, permettant d’illustrer la mobilisation d’un nombre croissant d’acteurs engagés pour la préservation de la biodiversité. Aussi elles doivent permettre de poursuivre cet engagement et d’en consacrer une forme de point d’étape par l’énoncé concret d’un certain nombre de propositions concernant l’avenir de la biodiversité dans la continuité du Plan Biodiversité et de l’Agenda de l’Action.
Les échéances à venir au cours de l’année 2020 notamment avec la Convention pour la Diversité Biologique (COP 15) qui se déroulera à Pékin, ou encore le Congrès mondial de l’UICN à Marseille sont le signe de cette mobilisation toujours plus importante, dont les Assises ambitionnent d’être l’amorce à l’échelle nationale.

Thématiques phares :

• ARTIFICIALISATION
La consommation effrénée d’espaces naturels et agricoles au profit de l’étalement urbain est une des principales pressions qui entraine la destruction et la fragmentation des écosystèmes et à la perte de biodiversité. Limiter cet impact impose un engagement fort pour repenser l’urbanisme et l’aménagement. Alors, engageons une réflexion collective sur les moyens concrets pour atteindre l’objectif prévu dans le Plan Biodiversité : zéro artificialisation nette.

• AGRICULTURE
L’alimentation, directement liée aux modes de production agricole, concentre de nombreux enjeux de santé publique. Face à une demande sociale de plus en plus forte pour une agriculture intégrée, respectueuse de la santé humaine et de l’environnement, une transition agroécologique semble poindre. Des blocages persistent néanmoins, le modèle agricole intensif à forte consommation d’intrants et de pesticides étant majoritaire. La transition semble inévitable mais les échéances paraissent floues et en inadéquation avec les urgences environnementales, notamment la préservation de la biodiversité dans les agro-écosystèmes. Peut-on accélérer le processus ?

• NATURE
D’un côté malmenée (35 000 ha de milieux naturels perdus en France entre 1990 et 2012), de l’autre mal perçue (progression de paysages “non entretenus”, retour de grands prédateurs, prolifération d’espèces invasives) : la présence d’une nature en libre évolution ne rentre pas complètement dans les projets de développement des territoires. Tout juste lui donne-t’on le droit d’être cantonnée à des espaces bien aménagés en les restreignant encore, comme sur le littoral. Pourquoi ne pas changer cette posture ? Posons-nous la question de projets qui feraient de la nature en elle-même, en libre évolution, un atout pour les territoires.

• AMÉNAGEMENT
L’aménagement du territoire constitue l’une des principales sources de pressions sur la biodiversité et les espaces résilients : pollution de l’eau de l’air et des sols, consommation excessive de ressources, destruction d’écosystèmes, fragmentation et enlaidissement des paysages, imperméabilisation des sols… Malgré l’existence d’outils juridiques et stratégiques, plans et schémas d’urbanisme, séquence ERC, protection foncière, la tendance en défaveur de la biodiversité s’accélère. Bien au contraire, elle s’accélère. Pourtant les solutions existent. Quels sont alors les freins à lever et les leviers à actionner pour y arriver. Un bien grand défi à relever.

• ECONOMIE
La course à la croissance semble être en tête des indicateurs de bonne santé économique de nos sociétés modernes. Mais une croissance infinie dans un monde fini et au bord de l’épuisement est-elle cohérente ? Les enjeux de solidarité, durabilité, équité, respect de l’environnement, climat, biodiversité, ne devraient-ils pas devenir les vrais indicateurs du bien-être humain ? Des modèles économiques durables inspirants existent pourtant. Quels sont les verrous qui freinent leur déploiement ? Existe-t-il des leviers pour les lancer ?

• PARTENAIRES
Nous avons laissé la place aux partenaires des Assises pour qu’ils créent leurs sessions : retrouvez l’actualité de l’ADF et des espaces naturels sensibles, de l’ARB, de l’IPBES, d’OREE, des Conservatoires botaniques nationaux, de l’UICN…

Renseignements

Jui
19
Ajouter à votre agenda

Lieu de l'événement
Palais des Congrès Paris Saclay
19 Place du grand Ouest - Massy (91) - France

Contacts
 • Contact Inscription
 • Obtenir plus d'infos et/ou s'inscrire

Partager