En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour à l'agenda

Conférence : Le biogaz dans la chaîne de valeur locale : agriculture et gestion des déchets

Conférence réservée aux professionnels - 21 septembre 2017
Paris - France
L’Office franco-allemand pour la transition énergétique (OFATE) organise le 21 septembre 2017 à Paris au ministère de la Transition écologique et solidaire une conférence intitulée « Le biogaz dans la chaîne de valeur locale : agriculture et gestion des déchets ».

En France et en Allemagne, le cadre réglementaire et les mécanismes de soutien de la filière sont en évolution.

En Allemagne, la puissance installée des centrales électriques au biogaz a progressé ces dernières années : de quelques 3 000 MWé en 2006, elle s’est établie à environ 7 100 MWé en 2015. En 2006, leur production électrique brute avoisinait les 18,6 TWh avant de grimper à 50 TWh en 2015. Leur nombre n’a également cessé d’augmenter, puisqu’on comptait 3 700 centrales environ en 2007 et près de 9 000 en 2015. La principale nouveauté de la loi EEG 2017, entrée en vigueur le 1er janvier 2017, porte sur l’instauration d’appels d’offres pour les différentes technologies. Seules les unités de méthanisation valorisant les intrants autorisés par le décret relatif à la biomasse peuvent y participer.

En France, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte a introduit un nouveau cadre réglementaire. Elle a pour objectif d’augmenter à 32 % en 2030 la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie par rapport à 14 % en 2014. La Programmation Pluriannuelle de l’Énergie applique cette loi de transition énergétique. Elle formule un plan de diversification du mix énergétique français, avec des objectifs concrets de développement des différentes filières de production d’électricité renouvelable d’ici 2023. Pour le biogaz, les objectifs sont les suivants : 540 MWé de puissance installée au 31 décembre 2018 et entre 790 MWé et 1040 MWé au 31 décembre 2023. Selon le baromètre 2016 des énergies renouvelables électriques la puissance électrique installée (méthanisation et ISDND) fin septembre 2016 s’élevait à 385 MWé.

Cette conférence offrira aux participants la possibilité d’échanger sur la chaîne de valeur locale et la valeur ajoutée des bioénergies dans l’agriculture. Le rôle de l’agriculteur dans la transition énergétique en France et en Allemagne devrait être également au cœur des discussions. Les modèles économiques et financiers pour les unités de méthanisation dans l’agriculture seront également évoqués. De plus, les déchets et les eaux usées peuvent être une ressource précieuse pour la méthanisation. Lors de cette conférence de l’OFATE, des projets innovants pour la production de biogaz à partir de déchets et des eaux usées en France et en Allemagne seront également présentés.

Lors de la conférence, l’OFATE proposera de participer à un échange d’experts franco-allemand sur les sujets suivants :

Quelles sont les perspectives de développement pour les bioénergies en France et en Allemagne ?
Quel rôle peut jouer l’agri-entrepreneur au sein de la transition énergétique engagée dans les deux pays ?
Quelle est la création de valeur ajoutée des bioénergies dans les territoires ?
Quels sont les modèles économiques et financiers pour les porteurs de projets bioénergies ?
Quelles technologies permettent la valorisation énergétique des ordures ménagères et des eaux usées ? Quelle est la rentabilité réelle de ces technologies ?
La manifestation vise à créer un dialogue entre acteurs industriels, scientifiques et institutionnels. Elle s’adresse à l’ensemble du secteur énergétique et de la branche des énergies renouvelables en France et en Allemagne.

Renseignements

Paris - France

Contacts
 • Ofate - Julian Risler
 • Téléphone : +33 (0)1 40 81 93 15

Partagez sur…