En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plantes obtenues par mutagénèse : la Commission européenne va-t-elle revenir sur le cadre réglementaire ?

Agroécologie  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Les variétés végétales obtenues grâce à de nouvelles techniques telles que la mutagénèse, la transgénèse, l'agroinfiltration, etc. continuent de provoquer des remous. Le commissaire européen à la santé et à la sécurité sanitaire, Vytenis Andriukaitis souhaiterait qu'un nouveau cadre réglementaire pour ces nouvelles techniques soit mis en place après les élections européennes de mai 2019, selon l'association Inf'OGM.

En juillet dernier, la Cour de justice européenne avait arbitré le débat dans le sens des associations à l'origine de sa saisine : les organismes obtenus par mutagénèse sont bien des OGM. Ils doivent donc respecter la Directive OGM.

"La décision de la Cour de justice de l'Union européenne est une victoire pour la transparence. Une transparence qui n'est pas un frein à la compétitivité des entreprises mais un gage pour les consommateurs qu'ils sachent ce qu'ils consomment et pour les agriculteurs, ce qu'ils cultivent, a réagi Christophe Noisette, rédacteur en chef d'Inf'OGM. En refusant d'appeler ces OGM des OGM et à le réguler comme tel, ce sont les citoyens qui seront les premières victimes". 

Réactions2 réactions à cet article

 

Contrairement à ce que peut penser la rédaction d'INF' OGM, la décision de la CJUE n'est pas une bonne nouvelle pour les cultivateurs et les consommateurs alors qu'une étude vient de montrer qu'il faut mieux protéger les plantes contre les maladies issues des champignons, des virus et des bactéries compte tenu des pertes au champ considérables. Or si on veut les protéger en utilisant moins de chimie, il faudra bien compter sur le génétique. Demandez aux producteurs de citrons et d'orange de Floride ce qu'ils en pensent, eux qui voient leur verger qui se meurt parce que la chimie ne peut plus rien faire pour le sauver. Or pour protéger les plantes contre les maladies on aura besoin des biotechnologies de précision comme l'édition de gènes pour ne pas attendre 25 ans pour obtenir une variété résistante. Un jour l'écologie se ralliera à la protection des plantes par la génétique qui existe depuis longtemps mais qui dispose maintenant d'outils pour répondre à l"urgence écologique et humanitaire.

gilook | 07 avril 2019 à 16h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'écologie à la Française!!!
Pour commencer , vous laisser entendre que la mutagénèse serait une nouvelle technique "Les variétés végétales obtenues grâce à de nouvelles techniques telles que la mutagénèse..."
Cela doit faire plus de 60 voir 70 ans que la mutagénèse est CLASSIQUEMENT utilisé dans la recherche variétale en France !!!!!!!!
D’ailleurs les premiers bénéficiaires , sont les producteurs BIO qui a un moment donné cultivaient tous la variété de Blé Renan obtenu par mutagénèse (inscription en 1990==>29 ans ).
Ou les écolobobo sont "complètement dingues", c'est que en ayant fait voté par l'europe une définition aussi minable que celle en cour avec la mutagénèse inclus, ils se sont tiré une balle dans le pieds eux même. Les OGM sont strictement interdit en agri bio! C'est quoi alors toutes ces surfaces de variétés utilisées par les bio qui sont pourtant obtenu par mutagénèse.
Donc les bios en 2019, ont une surface énorme avec la définition de l’Europe semée avec des OGM.
C'est marrant c'est le silence absolu de la filière bio sur ce sujet depuis le début de l'année. C'est vraiment très c...comme situation NON?
Quelle situation ridicule et vraiment minable pour notre image !!

yann | 08 avril 2019 à 14h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager