En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le 11e Grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France sera remis en octobre

Cette année, 42 villes d'Ile-de-France, contre 36 en 2006, présentent 90 initiatives environnementales au Grand Prix de l'Environnement 2007. La remise des prix se déroulera le 24 octobre à La Défense.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Initié en 1997 par l'association environnementale ''Environnement 92'', le Grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France a pour but de stimuler et faire connaître les initiatives des collectivités dans le domaine de l'environnement urbain. Le Grand Prix de l'Environnement est ouvert aux 1.400 communes et aux groupements de communes de la région, avec s'il y a lieu, leurs partenaires publics et privés. Les participants avaient jusqu'au 3 septembre 2007 pour présenter leurs initiatives environnementales, réalisations et projets. Neuf domaines étaient proposés, de l'environnement aux transports, en passant par l'éducation. Les candidats devaient démontrer leur engagement et leur performance en faveur du développement durable. La sélection qui se tient en septembre et début octobre est assurée par un jury de 40 experts représentant les institutions, les entreprises, la presse et les associations. La prise en compte de l'environnement, de l'économie et du social par les candidats étaient les principaux critères d'appréciation.

Le lauréat de l'édition 2006 du Grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France était la commune de Verrières-le-Buisson dans l'Essonne (91). Cette ville s'était particulièrement démarquée dans plusieurs domaines. Aux côtés de Rueil-Malmaison (92), elle avait notamment été récompensée par un 1er prix dans la catégorie ''énergie'' pour son projet de chaufferie bois d'une puissance de 200kW qui alimenterait un réseau de chaleur desservant le centre ville, la mairie, le marché, le gymnase, le nouveau centre administratif, le bâtiment des associations et un nouveau parc de stationnement. Le combustible bois serait issu de la gestion de la forêt de 440ha située sur la commune, plantée de chênes et de châtaigniers. Verrières-le-Buisson s'était également démarquée dans la catégorie ''démocratie locale et éducation à l'environnement'' en recevant le premier prix avec la Communauté d'agglomérations du Val de Bièvre (94). Aux côtés de la ville Meaux (77), elle a également été lauréate dans la catégorie ''préservation des espaces verts et des paysages''. Primée dans le secteur de ''la gestion de l'eau et de l'assainissement'', la commune de Verrières-le-Buisson a également été récompensée par un 2ème prix dans la catégorie ''qualité environnementale des constructions'' pour sa crèche Louise de Vilmorin. Une grande partie des cibles HQE® a été intégrée dans la conception et la construction du bâtiment : bioclimatisme, économie de matériaux, recours à des matériaux non polluants, non toxiques et recyclables…Le 1er prix de cette catégorie avait été attribué à la ville de Limeil-Brévannes (78).

Cette année, le nombre de villes participantes a augmenté par rapport à 2006 : 42 communes (contre 36 en 2006) présentent 90 initiatives (69 en 2006) au 11e Grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France. La remise du Grand Prix 2007 aura lieu le 24 octobre prochain à Cœur Défense qui s'associe au concours. La participation de l'EPAD (Etablissement Public pour l'Aménagement de la région de La Défense) à ce Prix s'inscrit dans les initiatives prises en faveur du développement durable dans le cadre du renouveau de La Défense, a indiqué l'EPAD dans un communiqué du 25 juillet 2007, avec notamment 450.000 m2 de bureaux et 100.000 m2 de logements nouveaux répondant à de nouvelles exigences de la Qualité Environnementale. Le Boulevard Circulaire est progressivement transformé en Boulevard humanisé ; la création de nouveaux espaces verts et de lieux de vie sont prévus ; le transport des matériaux de construction et l'évacuation des gravats par voie fluviale, ainsi qu'un nouveau système d'éclairage économique sont en cours d'étude…, a souligné le communiqué. En septembre, l'EPAD a lancé une étude permettant de dresser le bilan énergétique du quartier d'affaires européen de la Défense sur l'ensemble de ses activités (bureaux, logements, commerces mais aussi espaces publics). En février 2008, La Défense accueillera le Premier Congrès Mondial des Quartiers d'Affaires autour de la signature d'une Charte internationale spécifique du développement durable, finalisée en novembre 2007.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…