En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Fondation Nicolas Hulot et l'ADEME lancent le concours Défi pour la Terre des Collectivités

Après le Défi pour la terre lancée au grand public en mai dernier, la Fondation Nicolas Hulot et l'ADEME lancent le concours Défi pour la Terre des Collectivités à l'occasion du Congrès et du Salon des Maires.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
   
La Fondation Nicolas Hulot et l'ADEME lancent le concours Défi pour la Terre des Collectivités
   
Convaincues que seule une action collective de grande envergure permettra à chacun de prendre la mesure de son rôle pour préserver la planète, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme et l'ADEME avaient lancé une opération de mobilisation nationale à l'attention du grand public : le Défi pour la Terre. Le Défi ? : inciter chacun à s'engager, individuellement ou collectivement, à réduire son impact sur l'environnement en accomplissant des gestes simples et concrets.

Ainsi depuis le mois de mai, chacun est invité à signer un pacte où il s'engage à diminuer son impact sur l'environnement et à opter pour un des gestes proposés : trier ses déchets et éviter les emballages inutiles, préférer la douche au bain, faire ses petits déplacements à pied plutôt qu'en voiture, éteindre les appareils électriques au lieu de les laisser en veille. Depuis le lancement, 300 000 personnes ont indiqué leurs engagements.

Ces derniers mois, la Fondation Nicolas Hulot et l'ADEME s'étaient attachés à sensibiliser les écoles en lançant le concours « Chantons le Défi pour la Terre » qui, à ce jour, mobilise plus de 650 classes d'écoles primaires.

À l'occasion du Congrès et du Salon des Maires, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme et l'ADEME lancent, avec le parrainage de l'Association des Maires de France et en partenariat avec le Groupe Moniteur, le concours Défi pour la Terre des Collectivités.
Du 22 novembre 2005 au 1er septembre 2006, toutes les communes et groupements de communes (France métropolitaine et DOM-TOM) sont invités à mettre en place des actions concrètes de sensibilisation des citoyens. Ces actions pourront être initiées à l'occasion du Défi ou être le prolongement de ce que la collectivité a déjà mis en œuvre sur le développement durable et/ou sur le changement climatique. Les thèmes abordés seront ceux du Défi pour la Terre : écocitoyenneté, consommation responsable, lutte contre le gaspillage, économies d'eau et d'énergie, réduction des pollutions, respect des espèces vivantes, tri des déchets, qualité de l'air…
L'objectif consiste à inciter à passer à l'action pour la planète et rassembler le plus grand nombre d'engagés dans le Défi pour la Terre.

Pour valoriser l'engagement de la collectivité, trois Prix Défi pour la Terre d'or, d'argent, et de bronze seront remis par les organisateurs lors du Salon des Maires 2006. Un scooter électrique sera également offert à chaque lauréat d'or.
Les trois lauréats seront sélectionnés par catégorie*, chaque action sera appréciée en fonction de 5 critères : la pertinence de l'action par rapport au territoire et à la cible, la possibilité de reproduire l'action sur d'autres territoires, l'ampleur du projet, son originalité et sa gouvernance (intégration de l'ensemble des parties prenantes lors du montage de l'action).

Pour participer au concours un formulaire d'inscription est disponible sur le site Internet du Défi, www.defipourlaterre.org.


*Les collectivités sont réparties en quatre catégories, en fonction du nombre de leurs habitants :
- Les communes de < 5000 habitants
- Les communes entre 5000 et 50 000 habitants
- Les communes de > 50 000 habitants
- Les groupements de communes

Réactions2 réactions à cet article

 
Nicolas Hulot

"La sagesse veut que pour (s')éviter bien des désappointements, voire de graves conséquences, tout grand homme, tout fait sociétal important, tout concept-clé soit l'objet d'au moins la lecture attentive et critique d'une approche contraire si possible contradictoire avant d'en avoir une opinion définitive - surtout lorsqu'elle est laudative - , et a fortiori de la propager."

On a fini par nous ouvrir les yeux sur Jacques Yves Cousteau

Que faut-il penser de Nicolas Hulot ?

"Il n'y a peut-être qu'un seul et unique et universel étalon de valeur, l'altruisme (compatissant). Tout acte, tout humain, tout pensant est positionnable sur un vecteur imaginaire à une certaine distance de deux pôles tout aussi imaginaires qui sont l'égocentrisme total et l'altruisme absolu .....""

Jean-Marie

Sophophile | 02 décembre 2005 à 06h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Nicolas Hulot

Toutes ces initiatives sont bonnes à prendre !!

remettre en question les actions de Mr hulot ou son engagement ? et la masse des indifférents ???

Allons-y ! | 07 décembre 2005 à 13h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager