En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le nombre de demandeurs d'emploi dans l'environnement semble se stabiliser

L'Observatoire et réseau des métiers et emplois de l'environnement vient de publier ses statistiques de l'année 2005. Entre décembre 2004 et décembre 2005, le nombre de demandeurs d'emploi n'a augmenté que de 0,5%.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Depuis 1997, l'Institut Français de l'environnement (IFEN) observe, à travers son Observatoire et Réseau des Métiers et Emplois de l'environnement (ORME), l'évolution de six métiers du domaine de l'environnement identifié par la nomenclature ROME de l'ANPE. Ces six postes concernent les agents d'entretien et d'assainissement, les techniciens en environnement des industries de process, les cadres techniques d'hygiène et de sécurité, les agents de traitements dépolluants, les cadres techniques de l'environnement et les chargés de la protection du patrimoine naturel. Même si ces six postes ne couvrent pas la totalité des métiers de l'environnement, ils constituent malgré tout un indicateur révélateur des tendances du marché de l'emploi dans le domaine.

Selon les chiffres de l'ANPE, le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté de 0,5% entre décembre 2004 et décembre 2005. Cette augmentation est beaucoup moins rapide que celle observée entre décembre 2003 et décembre 2004 qui atteignait +9,5%. La fin de l'année 2005 semble donc montrer une légère décrue du nombre de demandeurs d'emploi mais celle-ci reste à confirmer pour l'année 2006.
La stabilisation enregistrée entre décembre 2004 et décembre 2005 concerne principalement le poste de « technicien en environnement des industries de process » qui enregistre une baisse de 10,2% et le poste de « chargé de protection du patrimoine naturel » (-6,5%). Le poste « agent d'entretien et d'assainissement » voit quant à lui le nombre de demandeurs d'emploi en fin de mois augmenter fortement sur la même période (+10,7%).

Ces résultats positifs qui restent à prendre avec précaution étant donné les dispositifs d'inscription à l'ANPE, semblent confirmer la vivacité du secteur déjà décrit dans une étude de l'IFEN parue en octobre 2005. En effet, les activités économiques liées à l'environnement se développent très rapidement et ont généré l'équivalent de 365.700 emplois en 2003. Ces effectifs bénéficient d'une croissance de 3,1 % par an depuis 1997, soit une moyenne de 10.000 emplois de plus chaque année. Cette situation est sensiblement plus favorable que celle du reste de l'économie et résulte d'une augmentation continue des dépenses dans l'environnement. L'ANPE enregistre ainsi une croissance annuelle moyenne de 16,4 % sur la période 1997-2004 pour l'ensemble des six postes « environnement », contre 2,9 % au niveau national.

Réactions14 réactions à cet article

 
interrogation!

Je suis actuellement a la recherche d'un emploi et je suis surpris du manque d'enthousiasme de la part des conseillers Anpe quand il s'agit de vous orienter vers la filiere environnement.On a l' impression que seul le batiment,l'hotellerie et le commerce ont leurs faveurs.
merci.
Un fidele lecteur de actu environnement.

dub | 16 mars 2006 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Je suis du meme avis !
Ils ont meme essayé de me réorienter vers les métiers du BTP ou de la maintenance en général...
Malheureusement les métiers de l'environnement ne se résument qu'à une ligne dans leurs critères (assinissement ou Qualité)
Il faudrait peut être qu'ils revoient leurs critères en s'adaptant au marché !

nezu' | 16 mars 2006 à 12h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Vous avez de la chance, pour moi en 6mois, mon seul contact avec l'ANPE se reduit à un rdv d'une quinzaine de minutes. juste histoire d'entrer un code metier dans le PC.

On m'a meme pas proposé, d'emploi dans le BTP. Mais pour eux envirronnement rimait avec jardinier.

bonne chance à vous

bastien | 16 mars 2006 à 12h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

petite precision qui peu etre utile:

quand on parle d'emploi dans l'envirronement, on compte generalement les techniciens de surface, les plombiers, les chauffeur de camions poubelles, les rippeurs,... . ce n'est pas juste des gens qui étudient les "p'tites bebettes"

bastien | 16 mars 2006 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

moi j'habite en région parisienne et lorsque j'ai parlé d'écologie ont m'a répondu marin-pêcheur.
je confirme que l'environnement est loin d'être la priorité de l'ANPE

frisouille | 16 mars 2006 à 13h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

ne comptez pas sur l'ANPE pour vous trouver un emploi en environnement. je cherche depuis 1,5 an et à part leurs ateliers "lettre de motivation etc etc" ils ne m'ont jamais rien proposé. ils ne savaient meme pas dans quelle categorie me mettre.et comme il faut bien vivre, je travaille en interim. courage, on va y arriver!

celine | 16 mars 2006 à 16h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Je suis étonné des chiffres annoncés car cela fait plusieurs années que je suis en recherche d'emploi et la plupart des propositions sont des emplois précaires (CDD de quelques mois et des contrats aidés) alors ou la réalité du marché du travail?

hermine | 16 mars 2006 à 17h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Hey,

ici en Belgique, j'ai même l'impression que c'est pire.... rien nada kedal !

Du boulot, y'en a, c'est sur mais des emplois c'est autre chose...

Les offres ici se résument dans le secteur associatif et ils proposent toujours les mêmes jobs (création d'outils pédagogiques.... alors qu'il y en a déjà des 10zaine de millers...)

Moi qui suit économiste de formation avec une spé en gestion de l'environnement, trouver un job n'est pas évident. Faire comprendre aux entreprises la nécessaire transversalité est mission impossible mais je ne décourage pas. Je pense partir aux etats unis. Là au moins les entrepreneurs sont bcp moins frileux sur ce genre d'expertise. La mentalité anglo-saxonne est bcp plus favorable au changement que la notre (latine). Ils y voient sources d'ionnovations infinies (cfr. californie,...) Ca turbine sec par là-bas !

Courage à tous !!! C'est notre obstination qui permettra de sauver notre civilisation !

Rio | 16 mars 2006 à 17h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Pas mieux ! 5 ans après un dea en environnement, à peu près 4 entretiens dans ce domaine, aucun grâce à l'ANPE (le seul boulot en "environnement" qu'il ait trouvé était contrôleur qualité dans une usine de semoule...) ; et le désespoir qui s'installe . 5 ans de letttres, de coups de fils, de visites pour que dalle... je les entend encore, ceux qui me disaient il y a 10 ans: "l'environnement, c'est l'avenir; vous n'aurez que l'embarras du choix " . Rectification: c'est effectivement l'avenir, mais en France tout le monde s'en fout.
Mais bon, ne laissons pas tomber, l'espoir existe tjrs .
Bon courage à tous !

nina | 16 mars 2006 à 18h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Problème : ne sont pas comptabilisés dans ce genre de statistiques les gens comme moi qui ne croient pas à l'ANPE pour les métiers de l'environnement et qui ne s'y inscrivent pas, comme moi !
1 an et demi aussi que je cherche, faisant des choses par ci par là quand même.
et la même chose à dire que tout le monde : courage !

Kenya | 17 mars 2006 à 15h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Bonjour à tous,

Je me permets de prendre le 'clavier' pour vous confirmer que c'est justement face à cette situation - que nous avons constaté personnellement - que Carine Seghier (rédactrice en chef d'Actu-environnement.com) et moi même avons développé Emploi-Environnement.com il y a plus de 4 ans.

Aujourd'hui, nous sommes fiers d'avoir apporté une réponse pertinente sans aucun investissement public - qui reste certes toujours à améliorer - pour l'emploi sur les secteurs de l'Environnement. Notre équipe toute entière reste motivée pour identifier et publier un maximum d'offres d'emploi en accord avec vos attentes.

Bon courage à vous tous, et surtout, ne désespérez pas !

David Ascher

David Ascher | 17 mars 2006 à 18h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

De mon coté de retour des Etats-Unis recherche de travail pendant un an!! Et pdt ce temps inscription et emprunts pour un troisième cycle à l'étranger. Un an d'études et de petits boulots à Londres. Maintenant je cherche à nouveau un emploi, mais en Angleterre. Résultat en deux mois déjà des entretiens en direct ou par téléphone et on nous réponds!!!! contrairement à mon beau pays...

Ok s'expatrier c pas simple tous les jours mais en France la filière environnement est déjà dévelopée alors qu'au Royaume-Uni et en Irlande ils cherchent beaucoup de monde pour un Marché en plein expension et sont plus ouverts aux formations universitaires.

Essayez!!!!! et bonne chance!!!! (j'en ai besoin aussi là !!

Geoffroy | 20 mars 2006 à 11h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Effectivement l'ANPE n'est pas le relais des chercheurs d'emploi de l'environnement sauf pour l'assainissement et la qualité. Et je dois le dire leur classification est assez déplorable... Heureusement il existe des tas de sites en envir comme Actu-environnement que je remercie grandement pour son travail! Moi même demandeuse d'emploi depuis plus d'un an, je consulte une trentaine de sites internet par jour!

le pb c'est que l'environnement concerne des tas de domaines différents et que ses spécialités sont très nombreuses et on ne peut pas passer d'une spécialité à l'autre comme ca... sans compter qu'en france on est rapidement casé dans une catégorie!

je dois avouer que je ne comprend pas les employeurs, oui la plupart d'entre nous sortons de l'université et sans bcp d'expérience mais si ils savaient à quel point on est motivé! on sait à quel point la planète va mal et qu'on veut tout faire pour apporter notre petite pierre à essayer de changer ça... Je garde cette idée en tête pour me donner du courage mais c pas tous les jours facile... j'ai l'impression qu'on est une sorte de courant presque invisible face à la majorité des gens mais je ne désespère pas qu'un jour ca va finir par bouger... mais ne sera t-il pas trop tard? si ca ne l'est pas déjà...

fabouja | 22 mars 2006 à 11h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:interrogation!

Bonjour à tous
Moi aussi je suis actuellement à la recherche d'un emploi du coté de Perpignan dans l'environnement Méditéranéen et développement durable. Quelle a été ma surprise quand j'ai passé mon premier entretien à l'ANPE. Visiblement la personne que j'avais en face n'y connaissait rien en environnement et dévelopement durable. Après un certain temps au vu de mon bac ils ont décidé de me classer dans technicien de laboratoire mais bon !!!
Bon courage à tous

Anonyme | 24 août 2006 à 18h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager