Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

ALSTOM et Bouygues concluent un accord de coopération autour des transports et de l'énergie

En rachetant 21% d'ALSTOM, et en signant un accord Bouygues entend répondre aux défis des marchés mondiaux des transports et de l'énergie. Les deux groupes envisagent la création d'une société commune sur le marché des centrales hydroélectriques.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
ALSTOM et Bouygues ont conclu un protocole d'accord de coopération, le 26 avril dernier. L'objectif du partenariat ? répondre aux défis des marchés mondiaux des transports et de l'énergie.
La complexité croissante des grands projets de construction d'infrastructures conduit certains clients à exiger des contrats clés en main, du financement à l'exploitation, en passant par la conception, la construction et la gestion du risque, explique Bouygues dans un communiqué. Dans ce contexte, ALSTOM et Bouygues doivent relever des défis communs et saisir de nouvelles opportunités en combinant leurs forces, ajoute le Groupe.

Sur le plan commercial, cette coopération portera sur une analyse commune de certains marchés à la conception au cas par cas d'offres intégrées, explique Bouygues. Côté opérationnel, les deux groupes déclarent qu'ils souhaitent partager leur expérience et leurs pratiques quant à la négociation des contrats, la gestion des projets et de leurs risques ou encore la mise en place de solutions de financement. Toutefois, aucune exclusivité réciproque n'a été instaurée.

En accompagnement de ce partenariat, Bouygues acquiert les 21% détenus par l'Etat français dans ALSTOM pour un montant de 2 milliards d'euros sous réserve de l'accord de la Commission européenne au titre des dispositions du droit de la concurrence et de la cession effective de l'activité.

Les deux sociétés envisagent la création d'une société commune sur le marché des centrales hydroélectriques. ALSTOM apporterait la totalité de son activité hydroélectrique à la société dans laquelle Bouygues prendrait une participation de 50%. Cette création permettrait aux deux groupes d'unir leurs forces pour participer au fort développement de ce marché mondial et à ALSTOM de respecter son engagement vis-à-vis de la Commission européenne, indique le groupe Bouygues.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager