Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Total change de nom et fait voter son plan climat

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Total change de nom et fait voter son plan climat

Ce vendredi 28 mai, Total organisait son assemblée générale annuelle avec la volonté de changer d'image. Les actionnaires ont ainsi validé le changement de nom de l'entreprise en TotalEnergies et de son nouveau logo multicolore censé représenter la transition du groupe et son ouverture aux énergies non fossiles. Patrick Pouyanné a également été reconduit en tant que Président-directeur général du groupe.

Les actionnaires ont voté le plan climat de l'entreprise. Celui-ci prévoit une baisse des émissions directes de CO2 de 40 % d'ici 2030 par rapport à 2015 et une baisse des ventes de produits pétroliers pour qu'ils représentent 35 % des ventes en 2030 contre 55 % en 2019. L'entreprise prévoit de vendre plus d'électricité en passant de 8 millions de clients en 2020 à 12 millions en 2025, de produire plus de biogaz, de biocarburants et gérer de nombreuses bornes de recharge pour véhicules électriques (150 000 en 2025 contre 21 000 en 2020).

Mais comme l'avaient annoncé certains actionnaires en amont de l'AG, tous n'ont pas voté ce plan. Selon les calculs de Greenpeace, 8,12 % des actionnaires qui se sont prononcés ont voté contre. « Tous ces investisseurs invoquent la même raison : Total ne s'est pas engagé à mettre un terme à ses activités d'exploration et d'ouverture de nouvelles réserves pétro-gazières comme le recommande désormais l'AIE ; Total n'explique pas comment il entend atteindre ses objectifs climatiques et continue de consacrer 80% de ses dépenses d'investissement au pétrole et au gaz », explique l'association.

Réactions3 réactions à cet article

 

L’ancien conseiller climat d’Obama conteste les méthodes et les conclusions du GIEC !
« L’impact de l’activité humaine sur le climat semble comparable à la variation naturelle du climat. »

laurent | 31 mai 2021 à 09h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Encore du Green washing en perspective ! Cependant l'action est toujours précédée de paroles et de mots. Espérons seulement qu'il ne fadra pas 50 ans pour passer de la parole aux actes

SAGITTE | 01 juin 2021 à 09h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo pour l'actualisation et l'adaptation pour la conjoncture climatique qui impose un changement de paradigme .

Nourdine | 01 juin 2021 à 17h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager