En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Biocides : le décret précisant les interdictions est en consultation

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Le ministère de la Transition écologique met en consultation, jusqu'au 5 avril 2019, le projet de décret instaurant des restrictions sur les produits biocides en application de la loi Egalim.

Cette loi interdit de mettre certains produits biocides en libre-service pour des utilisateurs non professionnels, interdit la publicité en direction des utilisateurs non professionnels, ainsi que les remises, rabais et ristournes sur certaines autres catégories de ces produits.

Le décret précise pour chacune des mesures d'interdiction les catégories de produits concernés. Pour l'interdiction de la cession directe en libre-service pour les utilisateurs non-professionnels, il renvoie à un arrêté pris après avis de l'Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire (Anses) afin de cibler les produits qui sont à l'origine des signalements d'intoxications ou de pollutions environnementales importantes.

Les catégories de produits faisant l'objet d'interdictions de publicité et de certaines pratiques commerciales sont ceux appartenant aux types de produits 14 (rodenticides) et 18 (insecticides, acaricides et produits utilisés pour lutter contre les autres arthropodes). Ainsi que ceux appartenant aux types de produits 2 (désinfectants et produits algicides non destinés à l'application directe sur des êtres humains ou des animaux) et 4 (surfaces en contact avec les denrées alimentaires et les aliments pour animaux) classés "dangereux pour le milieu aquatique de catégorie 1" avec les mentions de dangers H 400 et H 410. Le projet prévoit que ces interdictions ne s'appliqueront pas aux produits biocides pour lesquels une procédure d'autorisation simplifiée est admise par la réglementation européenne.

Le projet de texte punit d'une contravention de 5e classe le fait de ne pas respecter les interdictions portant sur la cession des produits aux utilisateurs non professionnels et sur la diffusion d'une publicité commerciale.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager