Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'OMI valide la zone à faibles émissions de soufre en Méditerranée

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le 78e Comité de protection du milieu marin de l'Organisation maritime internationale (OMI) a approuvé, le 10 juin, la création d'une zone de contrôle des émissions d'oxydes de soufre et de particules (zone Seca) couvrant l'ensemble de la mer Méditerranée (de Gibraltar à la limite de la zone d'attente du canal de Suez).

La création de cette zone entraîne l'obligation pour tous les navires qui entreront en Méditerranée d'utiliser un combustible dont la teneur en soufre ne dépasse pas les 0,1 % en masse, « soit un fuel cinq fois moins polluant que la norme internationale dans les zones hors Seca », rappelle le ministère de la Transition écologique. Elle entrera en vigueur juridiquement en 2024 pour être effective en 2025, « après une adoption au prochain Comité de décembre 2022, et un délai légal incompressible prévu par la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (Marpol) ».

Cette Seca doit permettre de réduire jusqu'à 80 % des émissions de particules fines et ultrafines, précisait, en décembre 2021, le ministère de la Mer.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Portail web de prise de RDV avec les services déchets des collectivités Infinitri