Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Reach : l'Allemagne souhaite soumettre une substance supplémentaire à évaluation

Risques  |    |  Laurent Radisson

L'Allemagne a notifié à l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) la nécessité d'ajouter une substance supplémentaire au plan d'action triennal d'évaluation des substances (CoRAP), dans le cadre du règlement Reach.

La substance concernée est le benzènediamine-1,4, mélange de N,N'-dérivés phényles et tolyles (CAS : 68953-84-4). L'autorité allemande compétente estime qu'elle peut avoir des propriétés de persistance, de bioaccumulation et de toxicité pour l'environnement (PBT), tout en relevant que des informations complémentaires se révèlent nécessaires.

Le comité des Etats membres de l'Echa doit maintenant se prononcer sur cette proposition d'inclusion. En cas d'avis favorable du comité, l'Echa inclura la substance dans le CoRAP, le cas échéant avant même la prochaine révision du programme prévue en mars 2014.

Réactions1 réaction à cet article

 

Une étude détaillée de l'EPA sur les dérivés de la benzènediamine-1-4 dont les dérivés N,N'-phénylés et benzylés visés a été publiée en juin 2011. Les données relatives à la dangerosité pour l'environnement y figurent.
Je ne vois pas bien l'intérêt de procéder à de nouvelles études, compte tenu de leurs coûts.

Le Glaude | 14 juin 2013 à 14h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]