Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nucléaire belge : Tihange 2 et Doel 3 de nouveau à l'arrêt

Risques  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Mercredi 26 mars, Electrabel a annoncé avoir mis à l'arrêt ses réacteurs nucléaires belges de Doel 3 et Tihange 2, "par mesure de précaution". Cet arrêt intervient alors que les deux réacteurs subissent une batterie de tests après que des fissures ont été découvertes sur leur cuve.

"Sur l'ensemble des tests réalisés, l'un d'entre eux portant sur la résistance mécanique d'un échantillon analogue à la composition des cuves concernées, ne donne pas de résultats conformes aux attentes des experts", indique la filiale de GDF Suez, précisant que "de nouveaux tests vont être reconduits".

"Les résultats de ces tests devraient être connus à partir du 15 juin et feront l'objet d'échanges permanents avec les autorités de sureté nucléaire", indique l'opérateur des deux centrales.

Pour rappel, en août 2012, l'Agence fédérale belge de contrôle nucléaire (AFCN) avait annoncé la découverte de quelque 8.000 microfissures sur la cuve du réacteur 3 de la centrale de Doel. Il s'agirait de défauts de fabrication attribués à une entreprise hollandaise ayant fabriqué une vingtaine de cuves similaires et aujourd'hui disparue. En septembre 2012, les mêmes défauts, mais en moins grand nombre, avaient été découverts sur la cuve du réacteur 2 de la centrale de Tihange.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

SpillGuard® : détecteur universel de fuites de liquides dangereux DENIOS