En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Beauvais teste la collecte hippomobile des déchets

Déchets  |    |  Marie Bernard Actu-Environnement.com
À Beauvais (60), les chevaux territoriaux pourraient bientôt remplacer les camions dans la collecte des ordures ménagères. La préfecture de l'Oise a en effet été choisie comme ville test, pour un essai national de collecte des déchets, et cela sous l'impulsion de Caroline Cayeux, maire de Beauvais.
L'opération pilote, qui se déroulera ce mardi 2 septembre et jusqu'au mercredi 3 octobre, résulte plus particulièrement d'une convention de partenariat entre le groupe Sita, filiale de Suez environnement, spécialisée dans la gestion des déchets et les Haras nationaux, signée le 5 mai dernier. L'objectif étant notamment de répondre aux attentes des collectivités qui souhaitent développer des stratégies de différenciation et de développement durable à travers la collecte hippomobile.

L'opération pilote intéresse en outre l'association Equiterra partenaire de l'évènement et qui milite pour le retour du cheval de trait dans la ville. Depuis 2005, nous employons le cheval de trait pour des techniques de gestion plus durables. Celles-ci concernent le cadre de vie, le transport de personnes, la sécurité (brigade équestre) ou encore l'éducation et les loisirs, a indiqué Caroline Cayeux à ce propos.

Au terme de cette opération, la collecte hippomobile pourrait être proposée à toutes les collectivités françaises. Cette technique rencontre déjà un fort succès dans des communes telles que Trouville ou Lyon.

Réactions4 réactions à cet article

 
Au moins c'est fun !

Il faut maintenant voir si c'est efficace ?

Olivier | 02 septembre 2008 à 13h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pourquoi pas !!! Mais...

Quid des déjections des chevaux ???
Y-a-t-il un système de récupération "à la source" ???

titwee | 02 septembre 2008 à 17h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Je reste perplexe...

L'ACV des chevaux face à l'ACV d'un véhicule propre et recyclable ???
Les points positifs => créer des emplois périphériques, redonner vie à la vieille époque ...
Les points négatifs => Coûts d'entretiens élevés, pollution faible mais tjs existante, baisse de productivité importante, tonnages limités , formation du personnel obligatoire !

Je pense que c'est de la grosse pub des gros industriels du secteur et c'est tout ! Regarder comme j'aime la Nature ...
pfff, l'intérêt est à mon avis très limité !

Enfin on ne sait plus quoi inventer pour se faire remarquer !

Antoine | 03 septembre 2008 à 14h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
projet hippomobile!!

c'est vraiment un super projet qui j'espere se réalisera rapidement! j'habite en banlieu marseillaise ici le dévellopement durable et l'écologie ne sont pas encore une grande prise de conscience malheureusement!!!!
croyez-vous qu'il sera possible de postuler pour ces emploies ? car mon mari et moi-meme sommes demandeurs d'emploies et recherchons un emploies qui principalement respecte l'environnement, si vous avez informations sur les futurs emploies des hippomobiles svp laissez moi un mail.
merci d'avance!

nat | 04 septembre 2008 à 00h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager