En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Canada lance le premier système de captage et stockage de carbone à grande échelle

Gouvernance  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Le Canada a inauguré, début octobre, une installation de captage et stockage du carbone (CSC) à la centrale de Boundary Dam (110 MW), à Estevan, dans la province de la Saskatchewan. Le projet est présenté par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) comme une première mondiale pour le captage postcombustion de carbone dans une centrale au charbon. L'installation, qui a démarré en septembre, devrait permettre la capture d'un million de tonnes de CO2 rejetées par la centrale. Le carbone sera injecté dans des champs pétrolifères afin d'améliorer la récupération du pétrole. Le projet de 1,4 milliard d'euros, porté par la société publique SaskPower, a été soutenu à hauteur de 240 millions par le gouvernement canadien.

Pour Maria van der Hoeven, directeur exécutif de l'AIE, "le CSC est la seule technologie connue qui nous permettra de continuer à utiliser les combustibles fossiles et à décarboniser le secteur de l'énergie. Alors qu'on s'attend à ce que la consommation de combustibles fossiles se poursuive pendant des décennies, le déploiement du CSC est essentiel". Selon les estimations de l'agence, la séquestration géologique de CO2 permettrait de réduire de 4 milliards de tonnes les émissions mondiales en 2050. Une telle réduction représenterait environ 10% de l'effort de réduction à mettre en œuvre pour limiter la hausse des températures.

L'AIE rappelle que plusieurs projets de CSC sont "en cours de construction ou à un stade avancé de planification" aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou en Arabie Saoudite. Un deuxième projet d'envergure devrait voir le jour début 2015 aux Etats-Unis, dans le comté de Kemper, Mississippi. En revanche, l'Europe semble à la traîne, les Etats membres soulignant les risques environnementaux posés par cette technique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…