En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission octroie 1,5 Mds€ à 15 projets de CCS et d'éoliennes en mer

Gouvernance  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
La Commission a validé quinze projets énergétiques qui devraient contribuer à la relance économique de l'Union européenne. Elle a en effet accordé un milliard d'euros à six projets de capture et de stockage du carbone et 565 millions d'euros à neuf projets d'éoliennes en mer.
''Cette décision sans précédent marque la volonté de la Commission non seulement de promouvoir l'économie et l'emploi, mais aussi de soutenir des technologies énergétiques novatrices, susceptibles de générer de nouveaux emplois et davantage de croissance à l'avenir'', a commenté Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l'énergie.

Ces quinze projets sont les premiers à bénéficier de l'enveloppe de 3,5 milliards d'euros que l'Union européenne a réservée en mai 2009 à des projets énergétiques destinés à soutenir la relance économique. La Commission, les Etats membres et le Parlement s'étaient mis d'accord pour consacrer 1,2 milliards d'euros dans des projets de piégeage et de stockage du carbone, 500 millions d'euros dans les projets de production d'énergie éolienne en mer et 1,7 milliards d'euros destinés aux interconnexions gazières et électriques. Les procédures relatives aux projets d'infrastructures sont toujours en cours. La décision devrait être prise en février 2010.

Réactions1 réaction à cet article

 
études sur le hydroliennes

Avant de transformer les horizons marins en forêts d'éoliennes de 150m en 2010 et de 250 à 300m de haut en 2020, il serait souhaitable de donner une chance aux autres solutions moins productrices de CO2 (voltaïque et Hydrolien) le grand projet de 12O éoliennes entre Yeux et Normoutier n'est pas soutenu par le Conseil Général de Vendée qui nous a présenter la Conférence de Jean-Pierre Pervès (à consulter sur son site) Si l'éolien peut avoir un intérêt sur terre, les régions bordées par la Mer doivent plûtot se tourner vers les énergies marines,le photovolaïque et le solaire thermique. il faut arrêter de dire qu'une éolienne ne produit pas de CO2...il faut tenir compte de sa fabrication, de son transport, du démontage dans 20 ans et de son recyclage... c'est éco-bilan

triton | 10 décembre 2009 à 17h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…