Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Appel d'offres éolien en mer : le développeur français Neoen Marine rejoint GDF Suez-EDP Renewables

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Les producteurs d'électricité GDF Suez et EDP Renewables, filiale du portugais Energias de Portugal, ont annoncé le 23 septembre dans un communiqué la signature d'un accord avec le développeur français Neoen Marine pour répondre au second appel d'offres éolien en mer. Egalement détenu par la Caisse des Dépôts, Neoen Marine, spécialisé dans les énergies marines renouvelables, prendra une participation au consortium de 10 %, GDF Suez (47%) et EDP Renewables (43%).

Le second appel d'offres éolien en mer porte sur deux sites situés au Tréport (Haute-Normandie) et à Noirmoutier (Pays-de-la-Loire) pour une capacité maximale respective de 500 MW. Les offres sont à déposer avant le 29 novembre à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), avant une décision du gouvernement attendue en 2014.

"Neoen Marine apportera au consortium son expérience reconnue de développeur sur la zone de Yeu-Noirmoutier et sa connaissance des spécificités locales : analyse détaillée du littoral, prise en compte des usages existants, aspects techniques…", font valoir les groupes. Areva a signé un partenariat pour la fabrication des turbines.

Le consortium, composé d'EDF Energies Nouvelles, l'allemand Wpd offshore et Alstom, est également candidat.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Feu à LED rouge MI Obsta pour balisage des mâts de mesure de vent OBSTA