En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les médicaments collectés par Cyclamed seront désormais incinérés

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Depuis le 1er janvier 2009, tous les médicaments récupérés en pharmacie par l'association Cyclamed ne sont plus recyclés et redistribués aux pays du tiers-monde, mais incinérés.

Suite à des anomalies pointées du doigt par l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) dans un rapport rendu public en janvier 2005, Cyclamed ne procédera plus au recyclage humanitaire des médicaments non utilisés (MNU). Ce rapport avait été commandé à la suite de la découverte de plusieurs affaires de détournement de médicaments par des pharmaciens.

Selon l'IGAS, le dispositif Cyclamed, mis en place en 1993, encourageait notamment le gaspillage de médicaments déjà très élevé en France. En cause également : des notices incompréhensibles pour les non francophones, ou encore les médicaments pas adaptés aux pays du Sud. L'IGAS avait par ailleurs mis en évidence des performances environnementales médiocres : Cyclamed avait réalisé en 2003 un taux de collecte des emballages de 11,6 %, soit 6 fois moins que l'objectif de 75 % qui lui était fixé.

Désormais, tous les médicaments récupérés par Cyclamed feront l'objet d'une ''valorisation énergétique''. Ils seront ainsi incinérés dans des unités récupérant l'énergie et ''équipées de traitements de fumées conformes à la réglementation'', a précisé l'association.

Réactions30 réactions à cet article

 
Scandale à la française.

A vous lire, on devrait se féliciter de pouvoir se chauffer grace à l'incinération des médicaments récupérés. Votre article est lamentable, tronqué, partisan.
L’industrie pharmaceutique met chaque année sur le marché français 170.000 Tonnes de médicaments emballés dont 68.400 Tonnes d’emballages, pour environ 3 milliards de boîtes.
A ma connaissance une grande partie des toubibs francophones pouvaient comprendre les notices, en Afrique comme en Roumanie. Les docteurs du monde entier savent aussi se servir d'Internet et adapter les médicaments reçus aux pathologies.
Scandaleux: Pour les associations qui travaillent en France, l'association Pharmacie Humanitaire Internationale achètera des médicaments neufs et jouera le rôle de fournisseur. Pour les associations qui travaillent à l'étranger, le ministère des Affaires étrangères prévoit un système de "demandes de subventions pour des projets comportant une composante 'dons de médicaments'". Et pour les petites associations qui sont bien plus efficaces et utiles, plus rien!!
Donc qui va encore s'en mettre plein les poches??? ENCORE LES LABOS. Qui va payer? encore les couillons de français qui semblent bien plus interessés par le nom du père de la fille de Rachida Dati que par ce scandale. Que peut on attendre des veaux?

HERETIQUE | 05 janvier 2009 à 20h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
On Rêve

Je suis pharmacien, biologiste d'accord, mais un peu au courant. Ce n'est pas parce que en france il y a des véreux parmi les pharmaciens( comme partout) que l'on doit priver certains pays de ce qu'on leur donne : nos RESTES !Il existe des associations dans tous les pays, qui se battent pour récupérer un vaccin, une paire de lunettes ! Eh bien si beaucoup comprennent le français ! il ne faut pas tous les prendre pour des idiots !
Quand je pense qu'une boite de "Bactrim" suffit à soigner un choléra, je refuse de me chauffer grâce à l'incinération de cyclamed.Cette association n'a plus lieu d'exister ( excusez moi) , j'ai vu dans ma pharmacie une vieille dame fière de rammener ses boites, "pour faire du bien " j'ai honte pour elle. Et pharmaciens sans frontières c'est quoi, des vendeurs de cartons ?
Comme vous le voyez je suis choquée de cette "nouvelle loi" qui encore essaie de pallier au déficit de certains.Quand on ne sais pas quoi faire, on fait une commission, puis un décret.
Demandez aux associations humanitaires ce dont ils ont besoin, cela nous évitera de nous tromper, eux ils sont au charbon, toute la journée. Ce que je ne comprends pas c'est que ceux qui font les lois ne connaissent rien ( à mon avis) et ........Dans de nombreux domaines, la santé en France.....que va t elle devenir.
Je m'arrete, pour moi, c'est un sujet dont je pourrais discuter toute la nuit, des idées il y en a mais elles ne dépendent pas des ministres, mais de ceux qui ont la MAIN DANS LA PATE

janeausten78 | 05 janvier 2009 à 22h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:On Rêve

est-ce que les pharmaciens (au moins certains qui se sentiraient un peu humains) ne pourraient pas etre des contacts de collecte pour des ong type pharmaciens sans frontieres ?
ainsi : ils pourraient donner a PSF ce dont l'ong a besoin, et envoyer ce qui est non utilisable, ou perime a l'incineration (il vaut mieux incinerer que jeter a la poubelle, pour eviter que les molecules actives soient dans la nature, mais a condition bien sur que les fumees soient bien filtrees)

par contre, PSF semblent ne pas vouloir non plus des MNU...
http://www.psfci.org/index.php?option=com_content&task=view&id=176&Itemid=1
qui pourrait alors continuer a recuperer des medicaments qui resteraient utilisables ?

guillaume | 06 janvier 2009 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandale à la française.

Bonjour,

Les termes que vous employez sont éloquents ! "A vous lire, on devrait"...

Votre réaction se base sur une interprétation, de toute évidence défaillante, de nos propos qui n'ont nullement vocation à se réjouir de quoi que ce soit.

Je vous remercie donc par avance de lire ce qui est écrit, et d'éviter de fantasmer sur un éventuel parti pris de notre rédaction.

Bien à vous

David Ascher
Directeur de la publication

David Ascher | 06 janvier 2009 à 11h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Scandale à la française.

Monsieur,
Aucun fantasme de ma part mais j’aurais aimé une information plus complète comme celle du pharmacien biologiste (« Je rêve »). Je donnais mon avis en tant que président d'une petite association humanitaire qui est écœuré par cette loi, qui n’a entrainé aucune « réaction outrée » médiatique.
Il faut savoir que dans une pharmacie de ville (10.000h), on récupère une dizaine de gros cartons de médicaments par mois. Que ces médicaments, perfusions, sirops, pansements ont une date de validité allant jusqu’en 2012, 2013. Que de nombreux médicaments inutilisés proviennent de maisons de retraite qui sont réapprovisionnés systématiquement sans gestion. Un gâchis énorme payé par la SECU, par nous. Et je ne parle pas des lits médicalisés, fauteuils roulants, cannes anglaises… qui sont jetés mais qui font le bonheur des populations malheureuses d’Europe de l’Est par exemple. Savez-vous que les associations ne peuvent plus acheter des médicaments pour la Roumanie parce que ce pays est entré dans l’Europe. On marche sur la tête !! J’aurais juste aimé que votre article soit approfondi.
Les petites associations sont très efficaces car à taille humaine, avec des liens privilégiés avec les populations qu’ils visitent, que les bénévoles paient de leurs personnes et très souvent de leurs poches. Pour faire de l’humanitaire, c'est-à-dire redistribuer ce qui est jeté dans une société de gâchis comme la notre, le porter directement aux personnes dans le besoin, il faudra bientôt être hors la loi.
Notre pays se veut donneur de leçon, il en est d’autant plus minable.

HERETIQUE | 06 janvier 2009 à 13h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:On Rêve

Merci de votre intervention. Je n'en vois peu de ce style, on semble accepter le fait. Oui les petites associations auraient aimé que malgré ce gachis bien français, les médicaments puissent continuer à être distribué à ceux qui en ont bien besoin.

HERETIQUE | 06 janvier 2009 à 13h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:On Rêve

Je ne vais pas, encore une fois, "fantasmer" après avoir lu la réaction de PSF. C'est purement lamentable. Je les inviterai même à voyager au plus profond des pays.
Il y a des petites associations qui s'entourent de professionnels de la santé, avant leur départ et dans le pays où ils oeuvrent.
Il y a bien sur des associations pourries qui ont même fait la une des journaux. Mais toutes n'ont pas un président mégalomane.
Si on veut parler de la m.... que des sociétés riches déversent dans les pays pauvres, alors on peut évoquer COCA COLA. La pollution est bien plus grave tant pour la nature que pour la santé des jeunes.

HERETIQUE | 06 janvier 2009 à 13h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:On Rêve

mais : est-ce que les pharmaciens sont obliges de passer par cyclamed, ou peuvent-ils continuer a collecter et a donner les medicaments encore bons a ces associations qui considerent qu'il vaut mieux aider des gens blesses ou malades, plutot que de subventionner les grands laboratoires prives par la secu ? (detruire les medicaments qui pourraient servir et obliger les ong a les racheter revient a cela)
tout en renvoyant les perimes et les boites vides a cyclamed, pour une destruction controllee

guillaume | 06 janvier 2009 à 17h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:On Rêve

PSF est une usine à gaz comme toutes les organisations internationales qui n'ont plus la notion directe du terrain et de l'humain. Tout est dilué par trop d'intendance et cette gestion devient du business.
L'exemple de ne plus vouloir VENDRE des médicaments à des petites associations qui travaillent en Roumanie, parce que la Roumanie est entrée dans l'Europe, est bien le signe d'une déconnexion avec la réalité du monde et de l'humanitaire.
Dire que l'économie locale est concurencée par les médicaments non utilisés fournis par les associations humanitaires est une reflexion digne d'un organisme qui est devenu et veut rester un monopole. Ils deviennent les complices de ce gachis organisés par les labos, la sécu et les gouvernements.
Que peuvent faire les pharmaciens? peuvent-ils donner ces MNU? peut-être, mais les douanes sont aussi très vigilantes même en Europe. Les risques des associations et de leur président sont très grands. Il faudrait une prise de conscience des français pour eux-mêmes comme pour le reste du monde. Nous sommes dans un pays où le don caritatif fait en décembre suffit à se dédouaner moralement pour l'année. Alors...

HERETIQUE | 06 janvier 2009 à 22h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:On Rêve

Je suis cotisent,patient d'accord,mais pas au courant .....et ça
n'est pas à la lecture de cet article que cela va changer ! ....
Je ne vois pas de rapport entre parler français et etre pris pour
un idiot ? ...je ne suis que cotisent !...quent à la réflection
sur la vieille date,je vous la laisse !....Pour celle qui suit...
si c'est le pharmacien qui se pose la question ? ......je pense
effectivement que vous soyez "choqué" ! Vous dites qu'il y a des
idées,ce dont je ne doute pas(!),il y en à même qui en ont au
détriment des autres!Si ceux qui ont les mains dans la pate ,comme vous dites,ont des idées,utilisez votre representativité syndicale pour les faire admettre par votre
ministère de tutelle,le médical et paramédical connaissent bien
la procédure .... je vous fais confience ......

papyfanfan81 | 08 janvier 2009 à 09h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Quel dommage!

Française , ancienne infirmière AP Paris, née au Sénégal, jusqu'à peu responsable des actions sociales d'une assoc au Sénégal,j'habite DANS un village du Sénégal où j'aide de tout ce que je connais avec mes petits moyens, et la prévention.

Je suis en train de préparer un container humanitaire pour aider des handicapés à ne pas sombrer dans la mendicité -ON JETTE EN FRANCE CE DONT ILS ONT TANT BESOIN -
à avoir une vie plus mobile, à l'air libre comme tout le monde et surtout à pouvoir FAIRE DU SPORT.C'est extrêmement difficile de trouver du matériel...Si vous êtes en région parisienne ...Je suis preneuse!

A cause des récents blocages sur les MNU appuyés tout particulièrement par les douanes locales, j'ai du refuser d'y joindre des médicaments même neufs nécessaires pour une mission de médecins bénévoles en CASAMANCE, pour ne pas bloquer le container mais j'en ramène à chaque voyage dans mes bagages, les médicaments près des dates de péremption de mes amis et voisins. Je refuse d'encourager les abus à la SECU et j'encourage mes amis à ramener QUE POUR DES MEDICAMENTS BASIQUES antipyrétiques, antibiotiques, corticoides, sulfamides etc...surtout les dosages enfants et BB. Il faut bien comprendre qu'il est impossible d'utiliser tout médicament spécifique qu'on nous envoie SI ON GARANTIT PAS LA CONTINUITE.

Les entrepots du port et de la pharmacie centrale sont pleins de cantines de médicaments inutilisables ou périmés d'avoir attendus DES MOIS, des ANNEES une exonération mais surtout inadaptés.

Oui certains meurent ailleurs, par manque d'antibiotiques ou antipyrétiques alors on va souffrir de ce blocage TOTAL mais on est fataliste, la mort ...c'est "inch Allah"! L'espérance de vie est annoncée de façon OPTIMISTE à ...53 ans ET JE CONFIRME pour le vivre régulièrement mais on meurt SURTOUT d'ignorance, d'oubli de la prévention et de l'utilisation du médicament malgré les cases de santé. Quand on n'a rien dans les familles...on soigne les enfants et les pêcheurs avec la poudre d'une pile WONDER !!! On meurt aussi parce que A CAUSE DU MEDICAMENT plus personne et surtout pas l'école publique insiste sur la désinfection indispensable des plaies, les bienfaits de l'Aloe Vera qu'on a partout, que l'Eau de Javel diluée suffit souvent et que l'Eau oxygénée détruit des GRAM Negatif , les plus dangereux tétanos etc...La sélection naturelle est alors le meilleur médicament.

De quoi on meurt ??? Tout le monde s'en fout puisque les examens coutent si chers et sont à faire si loin qu'on n'en fait pas! Alors les chiffres sur les causes de mortalité ???

Mbodiene | 08 janvier 2009 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:On Rêve

Comme quoi l'idée que "donner n'importe quoi, c'est toujours mieux que rien" a encore cours... Les populations locales veulent-elles de "nos RESTES" ?

Et quid de l'effet sur l'économie locale, qu'on empêche de se développer, des médecines traditionnelles qu'on détruit (il parait que les médicaments dans un bel emballage, ça attire plus...) ?

Enfin, cette phrase me fait bondir :
"Demandez aux associations humanitaires ce dont ils ont besoin"
Ne faudrait-il pas plutôt poser la question aux personnes concernées, celles que l'on prétend aider ?

Je ne suis pourtant pas pour me chauffer aux médicaments : il faudrait délivrer les médicaments dans des quantités plus ajustées aux prescriptions (et revoir le conditionnement, donc).

vero0oo | 08 janvier 2009 à 22h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quel dommage!

Vous pointez justement du doigt un des effets pervers des dons de médicaments :
"A CAUSE DU MEDICAMENT plus personne et surtout pas l'école publique insiste sur la désinfection indispensable des plaies, les bienfaits de l'Aloe Vera qu'on a partout, que l'Eau de Javel diluée suffit souvent et que l'Eau oxygénée détruit des GRAM Negatif , les plus dangereux tétanos etc.."

On en oublie les mesures de prévention et la médecine traditionnelle (les "médicaments naturels" comme l'aloe vera... )

vero0oo | 08 janvier 2009 à 22h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:On Rêve

J'interviens en Roumanie et nous ne leur "offrons" pas n'importe quoi. Nos restes sont parfois très neufs comme des lits médicalisés électriques, des fauteuils roulants, des cannes anglaises qui partiraient à la décharge publique. ET c'est pareil pour les médicaments (péremption 2012). Ce n'est pas l'emballage qui compte la-bas.
Et quand on est une association consciente, on travaille avec un médecin en France et en Roumanie qui oeuvrent en professionnel. On apporte à la demande, en général paracetamol. Ils se soignent mieux que nous et sont déjà plus résistants que nous.
Pour juger une situation, il faut y aller ce que ja fais plusieurs fois par an et vivre parmi eux. C'est valable pour bon nombre "d'humanitaires" de petites associations qui ont établi depuis très longtemps des liens d'amitiés et de confiance. J'invite les gens à venir sur place et casser certains stéréoytypes qui sont véhiculés par ignorance ou par incompétence. La pollution pour la santé comme pour l'environnement vient de COCA COLA qui ne subbit aucun controle et cette situation n'interpelle pas les pouvoirs publics locaux ni même la bonne conscience franco-française.

HERETIQUE | 09 janvier 2009 à 08h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:On Rêve

La question a se poser n'est pas de savoir s'il faut continuer à distribuer les médicaments non utilisés ou bien les incinérer. La vraie question (à mon sens) est de savoir pourquoi les conditionnements ne correspondent pas aux durées de traitement.
En effet, est-il normal que lorsque notre médecin nous prescrit un médicament matin et soir pendant 7j, la boite dispose de 20 doses? Que fait-on des 4 doses supplémentaires?
Arrêtons ce gâchi qui coute énormément cher à la sécu donc à nous, au profit des groupes pharmaceutiques.
L'argent ainsi économisée pourrait aussi bien être reversée aux associations humanitaires.

adt | 06 février 2009 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Quel dommage!

L'eau de javel est très polluant

Anonyme | 06 février 2009 à 14h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
pauvre société riche

je travaille dans une petite entreprise de bio medical, nous essayons de donner des medicaments produits en 2008 valable jusqu'en 2012, et personne n'en veut ni PSF, ni Cyclamed, ni la croix rouge. Ce sont des antibio generiques, qui pourraient sauver quelques vies en Afrique ou en Inde ouo même en Europe, cela n'est pas normal que personne n'en veuille, quel gachis , au lieu de cela notre client final va devoir payer les frais de destruction ( 500€ / tonne ) , je suis écoeuré , surtout que pendant ce temps la MSF et autres nous reclament à nous citoyen de l'argent sonnant et trébuchant, pour acheter des medicaments aux majors de la pharma !!!!!

gala34 | 07 avril 2009 à 14h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quel dommage!

Cherchant sur internet quoi faire des medicaments non perimés, je tombe sur votre message.
J'ai dans mon frigo deux vaccins pour enfant, achetés par erreur en double : Infanrix Tetra et Priorix.
Pouvez-vous me donnez une adresse ou les déposer en région parisienne ou bien les envoyer. Merci

Tonio | 06 octobre 2009 à 20h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Petits moyens mieux que rien et la mort

Bonjour Anonyme, je lis ton message de février 09 aujourd'hui. L'Eau de Javel pour désinfecter est polluant mais c'est le seul désinfectant que l'on trouve au village à la boutik...alors les petits moyens même un peu polluant c'est mieux que rien ou le tétanos, des plaies purulentes, la perte d'un pied ou d'un doigt. Mais j'attends de toi un conseil d'un autre désinfectant aussi peu cher accessible au village sans dépenser l'argent de 3 repas pour aller le chercher à Joal à 11 km ...De toutes les façons ne te fais pas de soucis actuellement c'est la sélection naturelle ils ne se désinfectent pas ou avec de la cendre ou de la poudre de pile attachée par un vieux chiffon QUAND CELA VA TRES MAL...
Moi j'aime l'eau de Javel la vieille école DE en 1971... on a soigné tant de choses avec pour son effet corrosif comme les nécroses d'escares.AUJOURD'HUI on est riches, nantis et on a a SS qui rembourse des produits beaucoup plus chers mais on a oublié quelques wagons avec les laissés pour compte, les ...sans ressources, sans le minimum pour se nourrir Alors ne les décourageons pas de se soigner de ces petits moyens jusqu'au jour où ils pourront mieux.
Quand j'étais infirmière ds le service du Prof Villain à Boucicaut on faisait tremper toute blessure ds du DAKIN avant d'envisager autre chose pour nettoyer la plaie, on était pas si nuls et pollueurs...?
Le Dakin existe toujours C'est de l'eau de Javel et de la liqueur de Feeling...
Donnes moi vite la recette pour désinfecter efficasement et "abordable" à part le Savon de Marseille qu'on utilise aussi.
Et bienvenue au village pour voir ce qui s'y passe point de vue hygiène ET NOUS AIDER DE TES CONSEILS CAR la critique n'est constructive que si on propose la parade...on est tres loin de la pollution par l'eau de Javel.

Au lieu de payer les élèves du technique pour qu'ils viennent au lycée Ils ont LA CHANCE d'aller dans un lycée où il y a du matériel ET L'ELECTRICITE !!! UNE VRAIE ABERRATION envoyez les dans les villages africains où ils apprendront DES VALEURS, à se débrouiller avec si peu et que ce qu'on leur offre en France est un vrai trésor.
Moi j'ai payé pour apprendre mon métier d'infirmière AP par en retour, une promesse d'y travailler 5 ans. LE DONNANT DONNANT mais nous n'étions pas dans l'ère de l'enfant roi ...Je n'y ai pas fait acte de présence pour de l'argent sans même l'obligation de savoir son cours...Les jeunes ont bien des raisons de se moquer de nous! On marche sur la tête!

Mbodiène | 07 octobre 2009 à 14h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Encore des gens réalistes et honnêtes

Bonjour gala34,
Essaye de rentrer en contact avec le docteur MENGUY de l'association ANIMA et d'aller sur leur site. Parles lui de tes médicaments cela va l'interesser. Il triera ce qui peut l'interesser lors des missions de médecins bénévoles en Casamance.
Essaye aussi de rentrer en contact avec le docteur Hermine ARZT de Handisables International qui oeuvre pour un centre d'enfants handicapés moteurs au Sénégal voir leur site! Des missions en préparations pour Novembre Certains de tes médicaments pourraient l'intéresser...
Je vais etre tellement chargée pour rejoindre le Sénégal dans 15 jours avec des livres et dictionnaires qui soignent aussi ...pour aller vers une égalité des chances que je ne peux prendre des médicaments.SAUF SI UNE COMPAGNIE AERIENNE M'OFFRE 30 ou 50 kg supplémentaires... Les missionnaires catholiques de brousse n'ont plus d'argent pour soigner tant tout a augmenté les médicaments et les malades essayes de trouver à les joindre soit par la direction des dispensaires catholiques à Dakar Sénégal soit par le Secours catholique qui a des antennes CARITAS en Afrique Ce n'est pas possible de perdre des médicaments BASIQUES S'ILS SONT BONS point de vue date de péremption MAIS SURTOUT EFFICASES ....

Quand est ce qu'on obligera les décideurs à être sur le "terrain" 6 MOIS avant de prendre des fonctions de décideurs?

Mbodiène | 07 octobre 2009 à 15h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Je cauchemarde

Guillaume, Hérétique
Je suis complètement en accord avec vos avis
D'abord gérons notre trou de la SS en se battant de toutes nos forces pour des conditionnements en rapport avec les traitements Cela existe PARTOUT AILLEURS même en Afrique Est ce qu'on (le peuple) est plus CONS que les autres?

Puis dans le cadre d'un esprit de PARTAGE qu'il faudra absolument retrouver si on ne veut pas etre MANGES ... par des désespérés il faut que tous les médicaments qui restent apres un traitement LES MEDICAMENTS DONT ONT BESOIN CEUX QUI EN MANQUENT et rien que cela , c'est à dire les basiques et ceux qu'on peut assurer sur le long terme
soient recueillis par des spécialistes dont PSF ou des assoc en France sympathisantes de ceux qui oeuvrent dans la panade du NO MANS LAND "ailleurs"

Je comprends PSF de refuser les médicaments collectés LEURS CANTINES POURISSENT SUR LES PORTS car les pays receveurs, leurs dirigeants qui viennent se soigner en France , sur les conseils des instances ...qui n'ont retenu que les abus, ont aussi décidé d'interdire l'entrée de ces médicaments...
IL FAUT TRIER POUR N'ENVOYER QUE CE QU'ILS ONT BESOIN par nos petits moyens mais ne pas laisser les derniers wagons genre DEPORTES 39-45 tomber à la mer..., dans l'indifférence totale, laisser certains HOMMES ET ENFANTS nous EXPLOSER à la figure de fièvre et de pus...

Mbodiène | 07 octobre 2009 à 15h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Des vaccins au frigo

Bonjour Tonio,

Merci de penser aux autres et à éviter encore un gaspillage.
Tu as des vaccins au frigo et je pourrais en avoir besoin dans mon village africain c'est vrai.

Sais tu qu'il est impossible de faire du favoritisme vacciner une ou 2 personnes seulement Comment faire le choix de l'élu???
Alors pour éviter la guerre sociale on ne fait que ce qu'on peut faire en nombre respectable pour les élus et nous...

Un vaccin se transporte au frigo Imagine l'acheminement jusqu'à moi dans la Drome puis mon voyage jusqu'à Lyon pour prendre l'avion puis le vol jusqu'à Dakar ...puis 5h de route pour faire 11O km jusqu'au village...
C'est un film d'horreur ...et sachant la chaine du froid à risques je ne me sens plus le courage de vacciner.
Hélas il va falloir jeter les vaccins en France mais pas n'importe où pour ne pas risquer une catastrophe si virus ou microbes atténués qui essaiment une décharge.
Ton pharmacien a obligation de reprendre ces vaccins pour les détruire puisque il ne peut plus prendre de risque de les donner sans savoir si la chaine du froid a été respectée...hélas.
De toutes les façons, actuellement, beaucoup de pharmaciens sont des marchands. le profit avant tout. Je ne les imagine pas APPELER UNE ASSOC HUMANITAIRE pour annoncer qu'ils ont stocké dans leur officine bourrée de lait de toilette ou savon un lot qui peut les intéresser. De toutes les façons les nouveaux textes sont leur alibi ...OUF pour leur conscience!!
J'exagère évidemment IL Y EN A ENCORE DES PHARMACIENS COMME JE LES AIME...quelques rares! MERCI A EUX

Mbodiène | 07 octobre 2009 à 15h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
COLERE

infirmiere hospitalière, je pense que les grands pharmaceutiques ont intérêt à ce que les médicaments récupérés par cyclamed soient incinérés et que les abus dénoncés (trafics, revente existent très peu) mais sont des prétextes pour ne faire diminuer leurs chiffres d'affaires. Je vais en afrique, je distribue autant que possible, à bon escient des médicaments, suis peut-être hors la loi, je m'en contre fiche. Peu de personnes au Mali ont une mutuelle, accepteriez-vous de souffrir sans prendre un antalgique??????

zulma zelie | 21 janvier 2010 à 14h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:On Rêve

infirmiere je vais régulièrement en afrique et suis entièrement d accord avec votre message. Les loobies pharmaceutiques n ont aucun intérêt à ce que les pays dits "pauvres" recoivent gratuitement nos surplus. heureusement que beaucoup de pharmaciens pensent comme vous.

zulma zelie | 21 janvier 2010 à 14h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:On Rêve

Je ne comprends pas beaucoup ce commentaire ! Eh oui je parle de pays qui tous ne parlent pas français, qui ont des besoins et .....qui ne sont PAS idiots !
Je ne comprends pas ce que viennent faire les syndicats dans votre discours, devant une loi !
Moi aussi je cotise EH OUI, vous n'etes pas le seul !
Aujourd'hui je me demande si par hasard, Haiti n'aurait pas besoin de médicaments ! Vous voulez que je demande à mon syndicat ?
Merci de me faire confiance, et surtout n'oubliez pas le vaccin H1N1, c'est gratuit !

janeausten78 | 21 janvier 2010 à 21h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:On Rêve

Demander aux personnes concernées !.......le médecin vous demande avant de faire son ordonnance ce que vous voulez ?
Remarquer que pour l'économie locale, il n'y a pas de soucis ! à Haiti à cette heure elle est en pleine expansion et les médecines locales sont certainement en état de lutter contre le choléra qui menace !
Je ne vois pas ce que le conditionnement vient faire ici puisque le but est de distribuer "NOS RESTES"
Au fait j'ai téléphoné aujourd'hui à Haiti pour leur demander ce qu'ils voulaient comme médicament.......cela n'a pas marché, bizarre non
Quant aux médecines traditionnelles .........je pense que vous n'êtes pas un professionnel! c'est vrai qu'elles ont montré leurs effets contre le sida en Afrique ! , mais l'Afrique c'est loin !
Quand on ne connait pas , on se tait, eh oui et surtout n'oubliez pas de demander à votre médecin de vous prescrire ce que vous voulez !c'est moi qui paye !

janeausten78 | 21 janvier 2010 à 21h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
une alternative à cyclamed!

Bonjour à tous les gens éclairés de ce forum. C'est à force d'écouter des collègues me raconter leurs expériences au cours de voyages en Europe centrale(Ukraine, Roumanie, Pologne,...)qu'il m'est apparue une évidence pour parer aux gaspis bien français, de nos médicaments. Ces pays(ex soviétiques), pour certains ont gardés leur système de santé. Soins ambulatoires gratuits pour les actes,dosages des médicaments prescrits en fonction de la durée nécessaire de traitement. Chez ces Européens pas si éloignés, il n'y a pas de stock de médicaments inutiles dans leur foyer. Ils les achètent à la pièce en officine.A quand en France ? Jamais sous un régime de SS perverti à ce point par le capitalisme!Un médicament acheté a une traçabilité( références du lot, dates, fabricant,...)autant de gages de sécurité pour le consommateur et les organes de contrôle anti fraudes.C'est la base de ma réflexion que je ne peux pas mettre plus en avant. Propriété de la pensée oblige! Je souhaiterais m'adresser à un véritable décideur de notre système de santé dont la fonction en elle-même n'apparaît pas si importante puisque MME BACHELOT a la charge d'autres fonctions pour le Gvt. Au grand pardon, c'était à des fins d'économie pour le gouvernement!Donc MME,M. avec un peu de bon sens et surtout de bonne volonté(d'économie), les médicaments conditionnés sous la forme actuelle peuvent tout à fait être réutilisés sur le territoire français en recyclage. Je veux bien reprendre la gestion de CYCLAMED qui cela dit,malgré le scandale de l'incinération de tous les pdts pharmaceutiques récupérés,a toujours pignon sur rue.
Evidemment, qu'il ne faut pas oublier les laissés pour compte du reste de la planète. Mais, vous vous doutez bien qu'en premier lieu il faut retrouver la confiance des dirigeants des différents pays réclamant l'aide de la France. Que l'on me mette au défi de réaliser ce petit projet qui ne peut qu'apporter du positif. Cordialement, Cousinhub.

cousinhub | 25 janvier 2010 à 10h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
C'est bien la peine !!

Je viens de me faire incendier par ma pharmacienne parceque je lui rapportais, entre autres médicaments périmés ou pas, les boîtes vides de tout ce qui provient de pharmacie (crème, sirop, grosses boîtes de médicaments en sachets type gaviscon ou smecta, ...). Je prends la peine de trier afin de faire incinérer un maximum de déchets et bien non, on collecte uniquement les emballages contenant encore un cachet minimum dedans mais surtout pas vides !!! De qui se moque-t-on ? Les boîtes vides ne brûlent-elles pas ? Alors surtout ne pas s'étonner que très peu de gens trient leurs déchets ... Pour ma part, je trie depuis de nombreuses années absolument tout ce qui peut l'être, et j'incite tout mon entourage à faire de même, mais là je suis vraiment découragée et écoeurée. C'est bien la peine de prendre du temps et une place considérable dans la maison pour s'entendre dire vertement qu'il ne fallait pas !!!!

armony | 07 avril 2010 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
maintenant je sais ! merci internet

Moi qui croyais bie nfaire en rapportant de temps à autre mes médicaments non-utilisés et mes emballages vides. c'est bien la peine...
mainteneant je sais !

cendrillon1976 | 14 avril 2010 à 11h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

moi je connais un pharmacien qui n'héstite pas a revendre les médicaments qu on lui rapporte sans aucun scrupule.

acedevil | 10 mars 2012 à 17h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager