En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Caisse des dépôts et consignations investit dans les écoquartiers

Aménagement  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La Caisse des dépôts et consignations (CDC) a décidé de financer un programme expérimental d'appui aux écoquartiers. Le dispositif a été annoncé, vendredi 27 mars, par le directeur général du groupe public, Augustin de Romanet, lors de sa visite à La Courrouze à Rennes. C'est l'un des quinze écoquartiers retenus. Une enveloppe de 1,3 million d'euros pour financer les études de projets va donc être débloquée. Les projets concernés s'inscrivent dans l'ambition du Grenelle de l'environnement ; ils prennent en compte des objectifs de promotion du logement social et de réduction de charges pour les occupants, de mixité fonctionnelle du site pour réduire déplacements et émissions de carbone et de relance économique via une offre nouvelle de logements plus attractive grâce aux performances environnementales du quartier, commente la CDC.

13 premiers projets d'écoquartiers seront accompagnés en amont : Angers (Capucins), Besançon (Vauban), Brest (Capucins), Bordeaux (Bastide 2), Chaumont, Douai (Le Raquet), Le Puy-en-Velay, Nice (Méridia), Pantin (Gare), Rouen (Pont Flaubert), Saint- Georges-d'Orques, Strasbourg (Danube) et Toulouse (Cartoucherie). Des crédits d'ingénierie en faveur de 2 opérations plus avancées seront attribués à La Courrouze à Rennes et au Parc Marianne à Montpellier.

Une enveloppe de 100 M€ sera réservée via son prêt « Gaïa Foncier » à taux bonifié, à l'acquisition et à la dépollution de terrains.

Rappelons qu'avec le lancement en novembre 2008 du plan villes durables par le MEEDDAT, les collectivités sont invitées à réfléchir à de nouvelles formes d'aménagement du territoire que ce soit à l'échelle du bâtiment, du quartier ou de la ville dans son ensemble. Ce plan vise à répondre aux engagements du Grenelle qui souligne, dans le projet de loi de mise en œuvre, que l'Etat encouragera la réalisation par des agglomérations volontaires de programmes globaux d'innovation énergétique, architecturale et sociale en continuité avec le bâti existant.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager