Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Déchets d'ameublement : Eco-mobilier signe un partenariat avec Emmaüs et le Réseau des Ressourceries

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'éco-organisme Eco-mobilier, en charge de la collecte et du recyclage des déchets d'éléments d'ameublement, a signé le 11 octobre un accord de partenarait avec les structures d'économie sociale et solidaire, Emmaüs-France et le Réseau des Ressourceries.

Créé par 24 distributeurs et fabricants de mobilier en décembre 2011, cet éco-organisme est agréé depuis fin décembre 2012. La mise en place de l'éco-participation à l'achat de meubles neufs est effective depuis le 1er mai 2013.

Dans le cadre du partenariat, l'éco-organisme va installer des bennes dans les points Emmaüs et les Ressourceries pour recycler et valoriser les meubles non réutilisés ou invendus et permettre leur réutilisation. "Ces meubles connaissent alors un nouveau départ, remis en état ils peuvent servir à d'autres personnes", souligne Eco-mobilier.

A ce jour, les structures Emmaüs collectent plus de 40.000 tonnes par an de mobilier chez les particuliers et "le réemploi des meubles représente leur première ressource financière".

Eco-Mobilier s'est fixé un objectif de 45% des déchets d'ameublement réutilisés et recyclés d'ici 2015 (contre 23% en 2012) et "seulement 20% des déchets enfouis en 2017", selon Dominique Mignon, directrice générale de l'éco-organisme.

Réactions4 réactions à cet article

 

Il faudrait que Emaüs quand il se déplace pour faire des ramassages de mobilier ne fasse pas son tri d'avance et ne refuse rien à enlever , c'est souvent le cas ...!

stan | 15 octobre 2013 à 07h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'espère que l'on ne va pas tomberdans le scandale des DEEE ou par décret on a enlevé à des professionnels de la récupération le droit de faire leur travail en donnant l'exclusivité du marché à des structures soit-disant de l'économie solidaire.Cela a eu pour effet de faire fermer de nombreuses PME au profit d'emplois aidés et non pérennisés dans le temps.Cela donne bonne conscience aus élus tout en détruisant de vrais emplois.

auziellois | 15 octobre 2013 à 09h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Stan

Bonjour,
Je peux comprendre votre point de vue mais gardons à l'esprit que le rôle d'Emmaus n'est pas de se substituer aux services de collecte des encombrants de nos communes.

Vesti | 15 octobre 2013 à 12h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Emaüs est un système mafieux tel une pieuvre !

ils sont à tous les niveaux sous prétexte de soit disant solidarité...
La vérité c'est qu'ils vendent à des prix prohibitifs des appareils collectés gratuitement !

Nous les professionnels ont nous ferme actuellement toutes les portes avec la fameuse phrase qui revient sans cesse...

Nous avons déjà des partenaires pour récupérer les DEEE

il faut que ceci cesse !!!

DEEE | 07 décembre 2013 à 16h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Désamiantage : maîtrise d’œuvre et accompagnement HPC Envirotec