En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les éoliennes allemandes au repos forcé

Energie  |    |  Clément Cygler  |  Actu-Environnement.com

En Allemagne, le nombre d'éoliennes mises au chômage technique ne cesse d'augmenter et ce phénomène pourrait s'aggraver au cours de ces prochaines années, selon une étude de la fédération allemande de l'énergie éolienne (BWE). La faute au réseau électrique surchargé et aux importantes disparités régionales.

En effet, lorsqu'une journée de grand vent coïncide avec une faible demande dans le nord et l'est de l'Allemagne, les opérateurs sont contraints d'arrêter les éoliennes, principalement situées dans ces régions, afin de ne pas surcharger le réseau. Pourtant, l'électricité produite pourrait être utilisée dans le sud du pays qui concentre la majorité de l'activité économique et industrielle.

Pour en finir de cette situation, l'Allemagne doit " se doter de nouvelles lignes à haute tension pour amener l'électricité produite par les éoliennes au nord vers les bassins d'activité du sud, mais ce type de chantier se heurte souvent à de fortes résistances locales ainsi qu'à des difficultés de permis de construire", indique l'AFP.

Réactions7 réactions à cet article

 

En France,il ne faut pas se leurrer,nous aurons le même probléme et les pilônes vont émerger par milliers.Le discours de la Ministre est d'une stupidité affligante quand elle parle de faire de l'éolien industriel qui va nous coûter un maximum et de garder le nucléaire,bien sûr que le nucléaire est indispensable car nous sommes trop énergivores,quand on sait que pour faire tourner une usine d'aluminium il faut au minimum un réacteur nucléaire,où ira notre industrie ?Déjà qu'elle n'est pas florissante....Il ya tant de choses à dire sur ce sujet....

kyrnos43 | 03 novembre 2011 à 08h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

c'est clair qu'il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet ,et pas dans le sens de la réaction de kyrnos

lio | 03 novembre 2011 à 11h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les pro-éoliens avancent parfois que , selon eux, les éoliennes
" Ne sont pas plus laides que les pylônes"(elles le sont donc autant ).
On voit aujoudrd'hui la vanité de cet argument: avec l'éolien il faut , et les machines , et les pylônes H-T pour transporter l'électricité produite dans des espaces naturels toujours éloignés des lieux de consommation.
Déjà RTE procède au renforcement de certaines lignes dans ce but.

sirius | 03 novembre 2011 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est sûr qu'avec l'abandon du nucléaire,nous retournerons à la bougie,n'est ce pas Lio?

kyrnos43 | 03 novembre 2011 à 18h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je me pose la question si je trouve plus beau une éolienne ou le panache d'un réacteur nucléaire. Mais dans les 2 cas il faut transporter l'électricité produite, donc les commentaires 'pro' sont à coté de la plaque. Mais ce que je sais c'est que je préférerai habiter à 500m d'un parc éoliel plutôt qu'à 500m d'un réacteur nucléaire. Connaissant les immenses pertes en lignes du transport électrique, la répartition de centre de production est souhaitable.

Claude Duport | 03 novembre 2011 à 18h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quel est le pays le plus pollueur en CO2 pour produire de l'électricité ?
L'ALLEMAGNE et toute la honte qui en découle avec les millions de morts que les changements climatiques vont entraîner.C'est un génocide organisé par ces grandes puissances qui polluent l'atmosphère au mépris de toute la planéte et qui se donnent bonne conscience en ruinant par leurs éoliennes les consommateurs qui doivent payer payer payer...!

kyrnos43 | 03 novembre 2011 à 19h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

argument massue en faveur des éoliennes : il y aura toujours du vent quelque part, et donc l'intermittence locale n'est pas un problème... (ce qui est totalement faux, la production française actuelle, pourtant très dispersée, peut varier d'un facteur mille d'un jour à l'autre). Sauf que ressurgit le syndrome NIMBY : pas de ligne haute-tension sur ma commune... on croirait un débat sur le stockage de déchets nucléaires ! Comme quoi la question de l'énergie, avant les anathèmes et les noms d'oiseaux, nécessite des citoyens intelligents.

dmg | 03 novembre 2011 à 21h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager