En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un nouveau rapport des Amis de la Terre dénonce le risque de ''subprimes carbone''

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'Organisation environnementale les Amis de la Terre Etats-Unis vient de publier un rapport qui dénonce le risque des marchés carbone très peu régulés qui pourraient déboucher sur une crise de subprimes carbone.

Si elle n'est pas structurée correctement, la législation américaine en cours de discussion sur les changements climatiques pourrait mener à la création du plus gros marché mondial de produits dérivés, indiquent les Amis de la Terre dans le rapport ''Subprimes carbone ? Repenser le nouveau plus grand marché de dérivés du monde''. Très peu réglementé, ce marché non seulement poserait des risques financiers, mais minerait également les efforts pour sauver le climat, souligne Michelle Chan, analyste politique senior aux Amis de la Terre Etats-Unis.

Le rapport dénonce le risque de ''subprimes carbone'' : des crédits carbone risqués basés sur des projets aux compensations incomplètes destinés à séquestrer ou réduire les gaz à effet de serre, explique l'organisation. Ces crédits subprimes carbone pourraient à terme ne pas réduire les gaz à effet de serre et, comme les prêts hypothécaires subprimes, ils pourraient voir leur valeur s'effondrer, alors qu'ils sont d'ores et déjà titrisés et revendus sur les marchés secondaires, prévient les Amis de la Terre.

Le rapport recommande que les législateurs incluent les marchés carbone dans les débats actuels concernant la réforme financière, et met en garde contre la création ''rapide'' de marchés carbone sans régulation adaptée. Il existe heureusement des façons de minimiser les risques environnementaux et financiers des marchés carbone, comme l'interdiction des mécanismes de compensation et la création d'un prix stable pour le carbone, précise Yann Louvel des Amis de la Terre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager