En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'étiquette énergie se fait trop discrète dans les points de ventes

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Une enquête européenne réalisée dans le cadre du projet MarketWatch révèle que l'étiquette énergie est non conforme sur plus de 50% des produits contrôlés. La France présente un taux de non-conformité de 48% sur les 70.712 produits contrôlés. Les magasins physiques respectent mieux la réglementation (30% de non-conformité) que les sites de vente en ligne (10%). Pour ces derniers, "l'ordre précis dans lequel les informations relatives à l'étiquette doivent être présentées n'étant quasiment jamais respecté, le consommateur n'a d'autre choix que d'aller à la pêche s'il veut pouvoir comparer les produits entre eux", détaille l'association de consommateurs UFC-Que choisir, partenaire de l'étude. L'enquête démontre également que les grandes surfaces respectent moins bien leurs obligations que les magasins spécialisés.

Les produits les moins étiquetés sont les fours, les téléviseurs et les lave-vaisselle. Et lorsque l'étiquette est présente, "elle est parfois placée dans des endroits invisibles pour le consommateur (à l'intérieur du four ou du lave-vaisselle) ou présente dans des formats incorrects et donc illisibles (copie en noir et blanc, échelle sans présence de la classe énergétique…)", précise l'association de consommateurs UFC-Que choisir.

A travers cette enquête, l'association alerte sur l'obsolescence de cette étiquette et appelle à une adoption rapide de la proposition de révision de la Commission européenne. Le principal changement est le retour à la notation de A à G. Autre nouveauté : la Commission propose que tous les nouveaux produits mis sur le marché de l'UE soient enregistrés sur une base de données en ligne, permettant une plus grande transparence et une meilleure surveillance du marché par les autorités nationales.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager