En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une étude de la Nasa décrypte les changements hydrologiques

Eau  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

"Nous assistons à un changement hydrologique majeur, estime Jay Famiglietti chercheur au Laboratoire de propulsion à réaction de la Nasa à Pasadena, en Californie, co-auteur d'une étude sur les réserves d'eaux douces mondiales publiée dans la revue Nature. Nous observons une tendance particulière à ce que les régions humides du monde deviennent plus humides - ce sont les hautes latitudes et les tropiques - et les zones sèches deviennent plus sèches :nous voyons plusieurs points chauds résultant de l'épuisement des eaux souterraines". Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont combiné une série de quatorze années d'observations satellites de la Terre de la mission spatiale américaine Grace (Gravity Recovery and Climate Experiment) avec des données sur les activités humaines.

"Un objectif clé était de distinguer les variations du stockage d'eau terrestre causées par des facteurs naturels - par exemple, l'alternance de périodes humides et sèches associées à El Niño ou La Niña - des tendances liées au changement climatique ou des impacts humains, comme le pompage des eaux souterraines plus vite qu'il n'est réapprovisionné", explique Matt Rodell, l'auteur de l'étude directeur du laboratoire des sciences hydrologiques du Goddard Space Flight Centre de la Nasa.

Par exemple, les scientifiques se sont penchés sur les pertes de 5,5 gigatonnes de stockage d'eau par an de la province du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine. Ils ont pu mettre en évidence qu'elle était liée à l'augmentation de l'irrigation des terres ainsi qu'à l'évaporation de l'eau des cours d'eau du désert de Taklamakan. Ces deux phénomènes entraînaient une perte malgré un apport supplémentaire d'eau lié à la fonte des glaciers causé par le changement climatique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…