Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

73% des européens veulent plus de mesures en faveur de la ressource en eau

Eau  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Selon un sondage mené par la Commission européenne, les européens s'inquiètent des problèmes liés à l'eau tels que la sécheresse, les innondations et la pollution de la ressource. Les portugais (96 %), les espagnols (95 %) et les italiens (94 %) notamment qualifient ce problème de "grave". La pollution chimique est citée par une majorité d'Européens (84 %) comme la principale menace pour les ressources hydriques, suivie par le changement climatique (55 %) et les changements dans les écosystèmes aquatiques (49 %).

74% des européens interrogés demandent par conséquent à l'UE de proposer des mesures supplémentaires et notamment la mise en place d'amendes plus élevées et d'une politique de tarification plus équitable. Les Européens estiment que ces mesures devraient être principalement axées sur la pollution de l'eau par l'industrie (69 %) et par l'agriculture (39 %).

Les personnes interrogées semblent conscientes qu'elles ont également un rôle à jouer : 61 % jugent qu'elles ne font pas assez pour protéger les ressources hydriques et demandent à être mieux informé.

Vers un programme relatif à la politique dans le domaine de l'eau

Selon la Commission européenne, ces remarques seront prises en compte pour l'élaboration d'un "programme relatif à la sauvegarde des ressources hydriques de l'Europe" prévu pour novembre 2012. "Ce programme recensera les lacunes actuelles et les priorités futures et proposera des mesures visant à orienter l'élaboration de la politique dans le domaine de l'eau jusqu'en 2020", explique la Commission. "Il sera basé sur une analyse intégrant la modélisation économique et climatique pour la période allant jusqu'en 2050", ajoute-t-elle.

Réactions1 réaction à cet article

 

La commission oublie de dire qu'elle se contrefout de l'avis des citoyens européens, tout cela çà reste des paroles en l'air, il n'y aura rien de fait.Si peut être une nouvelle taxe pour saigner un peu plus les peuples déjà à l'agonie.100% des européens en ont marre de cette europe ultra-libérale gouvernée par les banksters.

T137 | 30 mars 2012 à 00h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

EMUport Core : station de relevage anti-engorgement pour eaux chargées WILO