En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Prévention des inondations : la ministre de l'Ecologie fait le point

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

La ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a présenté une communication sur la politique de prévention des inondations et ses perspectives lors du conseil des ministres du 4 janvier.

"La directive européenne « inondations » est en cours de mise en œuvre avec l'achèvement des évaluations préliminaires des risques d'inondation", a-t-elle précisé. Celles-ci doivent être suivies, par des concertations au niveau des bassins hydrographiques pour le choix d'ici septembre 2012 des territoires à risque important d'inondations. Des stratégies locales seront définies pour les territoires aux enjeux les plus forts.

303 communes identifiées par le plan "submersions rapides"

En ce qui concerne le plan "submersions rapides", "303 communes ont été identifiées comme devant faire l'objet en priorité d'un plan de prévention des risques littoraux et 159 de ces plans sont déjà prescrits", détaille la ministre. De plus, Météo France a lancé en octobre 2011 la nouvelle vigilance "Vagues – Submersions marines" et déploie progressivement un nouveau dispositif d'avertissement "Pluies intenses". "Ce dispositif pourra être intégré dans les plans communaux de sauvegarde", ajoute NKM.

Du côté de l'appel à projets "Programmes d'action de prévention des inondations – plan submersions rapides" lancé en février 2011, "14 projets présentant un coût total de 265 M€, avec un soutien de l'Etat via le fonds de prévention des risques naturels majeurs de plus de 91 M€, ont déjà été sélectionnés", au-delà des renforcements d'urgence réalisés en Vendée et en Charente-Maritime.

Vers une réforme de l'indemnisation des catastrophes naturelles

A noter enfin, l'annonce d'un projet de loi portant réforme du régime d'indemnisation des catastrophes naturelles. "Ce projet comporte un volet visant à une meilleure incitation à la prévention des risques naturels, notamment des inondations", précise Nathalie Kosciusko-Morizet.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager