En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Parlement européen veut ré-autoriser le glyphosate mais moins longtemps

Risques  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Dans une résolution votée mercredi 13 avril en séance publique, le Parlement européen se déclare favorable à la ré-autorisation du glyphosate. Alors que la Commission propose de renouveler l'autorisation de mise sur le marché de cet herbicide pour 15 ans, le Parlement se prononce pour sept ans, et seulement à des fins professionnelles, "étant donné les inquiétudes qui subsistent sur le caractère cancérigène et de perturbateur endocrinien".

Le positionnement du Parlement est donc différent de l'avis de sa commission environnement qui, le 22 mars dernier, s'était prononcée contre le renouvellement de la substance. La résolution a été adoptée par 374 voix pour, 225 voix contre et 102 abstentions.

Les députés demandent également une étude indépendante et la publication de toutes les preuves scientifiques utilisées par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) pour évaluer le glyphosate. Pour rappel, l'Efsa a conclu en novembre 2015 que cette substance ne présentait pas de risque cancérogène, contrairement à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les députés demandent d'ailleurs à l'Efsa de réévaluer son avis lorsque l'agence européenne sur les produits chimiques (Echa) aura terminé la classification de la substance dans le cadre de la législation Reach.

Cette résolution n'est qu'un avis consultatif qui témoigne de la position des parlementaires européens sur ce sujet. La décision du renouvellement du glyphosate sera prise par les experts nationaux qui siègent au comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (section produits phytopharmaceutiques). Ils se prononceront en mai. S'ils ne se mettent pas d'accord à une majorité qualifiée pour accepter ou rejeter la proposition de la Commission européenne, cette dernière tranchera.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…