En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ralentissement des iPhones : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

Déchets  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

Le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire suite à la plainte de l'association Halte à l'obsolescence programmée (HOP). L'association a attaqué Apple suite à des témoignages de propriétaires de téléphone de la marque qui, après une mise à jour du système d'exploitation, ont constaté un ralentissement des appareils. Or, cette mise à jour coïncidence avec la sortie d'un nouveau modèle.

Le parquet ouvre l'enquête pour "tromperie et obsolescence programmée", un nouveau délit créé par la loi de transition énergétique. L'enquête a été confiée à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). L'association HOP prévoit de verser plus de 2.600 témoignages de clients Apple lésés qui se sont manifestés auprès de l'association. Elle attend encore de nombreux témoignages pour entamer une plainte collective. "Nous demandons à Apple de coopérer pleinement et en toute transparence avec les autorités judiciaires françaises, d'indemniser l'intégralité des préjudices subis par les plaignants et, surtout de changer ses pratiques", commente son avocat. Le délit d'obsolescence programmée est passible de deux ans de prison et d'une amende pouvant atteindre jusqu'à 5% du chiffre d'affaires de la société.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager