En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

HélioBiotec : accroître le potentiel des microorganismes pour produire des biocarburants de 3ème génération

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Depuis une dizaine d'années, le centre CEA de Cadarache (13) travaille sur les microorganismes, capables de produire naturellement des molécules à forte teneur énergétique, dans le but de développer des biocarburants de troisième génération. Le 25 octobre, le CEA a inauguré la plate-forme HélioBiotec, mise en place en 2008, qui réunit ''une trentaine de chercheurs autour d'équipements de pointe [outils de criblage haut-débit, instruments d'analyse, bioréacteurs instrumentés, banque'de microalgues et de cyanobactéries, chambres de culture] et est conçue pour faciliter les collaborations avec les partenaires académiques et les industriels''. L'un des objectifs est d'étudier le métabolisme de certains microorganismes et d'optimiser les mécanismes biologiques pour accroître la part de la production d'énergie dans leur activité naturelle afin de tendre vers des productions à grande échelle.

La plate-forme HélioBiotec est hébergée par le laboratoire de bioénergétique et biotechnologie des bactéries et microalgues (LB3M, unité mixte de recherche CEA-CNRS-Université d'Aix-Marseille) et a bénéficié des financements du Contrat de projet Etat-Région et du Fonds européen de développement régional.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…