En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hinkley Point : dépôt officiel de la plainte contre le mécanisme de soutien financier

Energie  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Ce jeudi 2 juillet, une alliance austro-allemande de dix collectivités locales et fournisseurs d'électricité verte a déposé un recours contre la décision européenne validant le mécanisme de subvention de la centrale nucléaire qu'EDF souhaite construire au Royaume-Uni à Hinkley Point C. La rédaction de la plainte est achevée et elle sera déposée "dans les prochains jours" devant la Cour de justice de l'Union européenne à Luxembourg, indique le communiqué publié sur le site de Greenpeace Energy, coopérative productrice d'énergie renouvelable.

Concrètement, le recours vise la décision de "la Commission européenne qui a approuvé des centaines de milliards de subventions pour le nucléaire". Les plaignants estiment que le mécanisme de soutien dont bénéficiera la centrale nucléaire anglaise, ainsi que d'autres projets à venir, influencera le prix de l'électricité sur le marché allemand jusqu'à 12%.

Les renouvelables défavorisées

"Nous nous plaignons contre ces subventions exorbitantes à l'énergie nucléaire, car elles apparaissent écologiquement et économiquement absurdes et portent un préjudice financier considérable à d'autres fournisseurs d'énergie, aux énergies renouvelables et au consommateur", explique l'avocat de Greenpeace Energy, Sönke Tanger.

Pour rappel, en octobre dernier, la Commission européenne a validé le principe du soutien financier que souhaite apporter Londres au projet d'EDF. La décision a été officiellement publiée le 28 avril 2015. Elle valide le "contrat d'écart compensatoire" (contract for difference, en anglais) qui garantira durant 35 ans des recettes stables à EDF Energy. L'entreprise bénéficiera d'un prix de vente de l'électricité produite par les deux réacteurs, appelé "prix d'exercice", indexé sur l'inflation et fixé à 92,50 livres par mégawattheure (MWh). Lorsque le prix de marché est inférieur au prix fixé, EDF Energy percevra la différence. En cas inverse, l'entreprise versera la différence. D'autre part, l'entreprise bénéficiera d'une garantie de l'Etat couvrant l'ensemble de la dette qu'il lèvera sur les marchés financiers pour la construction de la centrale.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…