Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Ile-de-France : une taxe sur les surfaces de stationnement au profit des transports en commun

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le Sénat a adopté lundi 8 décembre 2014 l'article du projet de loi de finances pour 2015 (PLF 2015) qui institue deux nouvelles taxes au profit de la région Ile-de-France. Cette disposition avait été introduite par un amendement gouvernemental lors de la discussion du texte par l'Assemblée nationale en novembre.

La première de ces deux taxes concerne les surfaces de stationnement, couvertes ou non, annexées aux locaux à usage de bureaux, qu'ils appartiennent à des personnes privées ou publiques. Le tarif est fixé à 4,22 €/m2 à Paris et dans les Hauts-de-Seine, 2,42 €/m2 pour les autres communes de l'unité urbaine de Paris, et 1,22 €/m2 pour les autres communes de la région. Le produit attendu, de 60 millions d'euros, sera affecté aux dépenses d'investissement en faveur des transports en commun, précise le Gouvernement.

Le deuxième prélèvement est une taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés bâties et à la cotisation foncière des entreprises, dont l'affectation sera identique. Son produit sera fixé par le conseil régional d'Ile-de-France, dans la limite de 80 millions d'euros, à compter de 2015. "Cette taxe mettra à contribution les principaux bénéficiaires de la modernisation des réseaux de transport en Ile-de-France", indique l'exposé des motifs de l'amendement.

La création de ces deux taxes vise à assurer à la Région un budget supplémentaire de 140 millions d'euros en 2015 pour qu'elle prenne sa part dans le financement des transports en commun dans le cadre du Nouveau Grand Paris. L'Etat doit apporter des financements exceptionnels, encadrés par le contrat de plan avec la Région, et la Société du Grand Paris sera mobilisée à hauteur de 2 milliards d'euros, précise le Gouvernement.

Réactions3 réactions à cet article

 

Tout dans ces dispositions est CHOQUANT! Pourquoi ne pas augmenter la taxe foncière sans commentaires tels qu'exposé dans ces amendements.
Taxer les propriétaires sur les surfaces de stationnement est injuste et choquant.
Attribuer cet argent pour faire ENFLER LE GRAND PARIS est une absurdité environnementale. Les problèmes de pollution enflent avec la concentration urbaine. On en est arrivé au point ou le chauffage au bois dans les cheminées est interdit!!!!! Ce n'est qu'un exemple...
Bien sûr les responsables politiques ont une idée fixe avoir le maximum de population concentré dans le plus petit espace possible afin de régner sur elle. Cela fait partie des nons-dits mais tous lemode le sait bien.

ami9327 | 09 décembre 2014 à 17h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Des taxes utiles, bonne nouvelle.
Il existe des sites qui proposent de louer sa place de parking lorsque celle ci est inocuppée

lio | 10 décembre 2014 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Qui dit taxe nouvelle dit nouveaux fonctionnaires pour son application et contrôle...
Si encore cette initiative pouvait servir a dissuader les entreprises de venir s'agglutiner en région parisienne on aurait obtenu quelque chose de bien, mais ce ne sera pas le cas, hélas...Elles augmenteront leurs prix et puis c'est tout (=l'ensemble des français soutiendra à son insu cette politique)

ami9327 | 11 décembre 2014 à 18h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager