En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Irstea lance une enquête pour limiter la présence de micropolluants dans le bassin d'Arcachon

Biodiversité  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Dans le cadre du projet Rempar (réseau micropolluants du bassin d'Arcachon), l'institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea) lance une enquête sur le devenir des médicaments et des protections solaires. "L'objectif du projet est de préserver la qualité des eaux du bassin d'Arcachon", explique-t-il. En ayant une meilleure connaissance des pratiques de consommation et de recyclage des habitants et visiteurs du bassin, l'Irstea espère "mettre en lumière des solutions pour réduire la présence de ces substances dans le milieu naturel". L'enquête est disponible en ligne ou dans les pharmacies, cabinets médicaux, campings et offices de tourisme du bassin d'Arcachon.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager