En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le marché des isolants en France poursuit sa croissance

L'année 2017 confirme la croissance sur les marchés des isolants thermiques en France, avec une progression de près de 5 %, selon la dernière étude réalisée par TBC Innovations. Les laines minérales sont les plus utilisées.

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

La société de conseil TBC Innovations vient de publier sa dernière étude portant sur le marché des isolants thermiques pour les murs, toitures et planchers en France. L'étude a été menée auprès de 200 acteurs du secteur. Elle souligne la croissance du marché français qui a progressé de 5 % en 2017. Le marché total s'élève à plus de 230 millions de m2. Soit près de 40 millions de m3 d'isolants posés.

Les laines minérales sont les plus utilisées

Les laines minérales (laine de verre, laine de roche,…) sont les isolants les plus utilisés. L'an dernier, elles ont représenté près de 50 % des superficies couvertes. Les plastiques alvéolaires - polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (XPS) et polyuréthane (PU) - ont couvert plus de 40 % de superficies. Les isolants biosourcés ont également représenté près de 7 %. Selon la société de conseil Karibati, une opération d'isolation thermique sur dix intègre un isolant biosourcé. Cette part concerne essentiellement le marché de l'isolation thermique par l'intérieur. "Il s'agit d'une large gamme d'isolants, fabriqués à partir de fibres végétales ou de laine, de ouate de cellulose ou de bois, de chanvre, de coton recyclé. Ils sont utilisés en panneaux semi-rigides, en rouleaux ou en vrac", expliquait en mai dernier Florian Rollin, co-fondateur de Karibati, à Actu-Environnement.

Les toitures et les combles, les plus isolés

Selon TBC Innovations, l'isolation des toitures et combles "demeure le principal débouché du marché". Soit près de la moitié des superficies posées en 2017. La seconde application des isolants concerne les murs, que ce soit en isolation par l'intérieur ou en isolation 
par l'extérieur (ITE). Ils constituent plus d'un tiers des superficies des produits posés. Les enduits sur polystyrène sont les produits les moins chers et les plus employés notamment par les professionnels de l'ITE, suivis par la laine de roche qui présente une très bonne résistance au feu.

Les planchers et sols représentent quant à eux le troisième type de travaux les plus menés, avec près d'un quart des superficies d'isolants couvertes.

Des usages autant en construction qu'en rénovation

TBC Innovations précise que la construction neuve représente, en 2017, 50,6 % des superficies d'isolants posés, contre 49,4 % pour la rénovation du bâti. La croissance des mises en chantier de maisons individuelles (+13,4 % en 2017) et de logements collectifs (+ 17,3 %) a permis aux marchés de l'isolation pour les bâtiments de poursuivre leur expansion.

Portés par une
conjoncture économique "encourageante", les
 professionnels du secteur prévoient néanmoins une croissance "prudente pour les années à venir sur le marché", indique TBC Innovations.

Réactions3 réactions à cet article

 

L'illustration est symptomatique de la qualité des interventions en France :
- pose à la va vite, en quantité insuffisante au dessus des restes...
- pose d'un isolant avec pare vapeur au dessus d'un autre isolant, amenant un très fort risque de condensation.

Seb | 12 novembre 2018 à 12h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Est-ce que la laine de bois est bien utilisé et comment se compare t'elle aux autres isolants?

Borea | 12 novembre 2018 à 14h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Borea,

Je vous invite à contacter les auteurs de l'étude auprès de TBC Innovations pour accéder à l'étude complète détaillant tous les types d'isolants utilisés. Cordialement.

Rachida Boughriet Rachida Boughriet
12 novembre 2018 à 15h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…