En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Kenya déclare le Parc Meru de ''conservation unique et de classe mondiale''

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Le Kenya Wildlife Service (KWS), l'agence kenyane de protection de la faune et de la flore, vient de déclarer le Parc national Meru, ''aire de conservation unique et de classe mondiale'', après sept années de restauration menées par le gouvernement kenyan, avec le soutien de l'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) pour un coût de 900.000 euros, a indiqué un communiqué du 19 juillet.
Le parc national Meru avait connu un braconnage endémique qui avait éloigné les touristes et avait presque décimé ses populations d'animaux sauvages telles que les rhinocéros et les éléphants blancs, explique IFAW : à la fin des années 1990, ils étaient passés de 3.000 dans les années 1970 à moins de 300 en 1991. A la suite de la restauration, le nouveau sanctuaire de rhinocéros soutenu par IFAW peut se vanter désormais de compter 55 rhinocéros noirs et blancs. Les populations des différentes espèces se sont stabilisées depuis le centre de Kinna, a indiqué l'IFAW.
IFAW est actuellement impliqué dans un projet similaire de restauration sur cinq ans en partenariat avec le KWS au Parc national de Tsavo au Kenya.

Réactions1 réaction à cet article

 
meru

Voilà enfin de l'argent bien investit, et quelle merveille ce parc qui donne une nouvelle aux animaux aussi qu'à l'homme qui se rachète. Merci et longue à ce parc qui peut service de modèle pour d'autres.

Chris.

kiefer | 24 décembre 2008 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager