Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Recyclage : l'Ademe relance son appel à projets Ormat sur l'incorporation de matières recyclées

Déchets  |    |  P. Collet

Ce mercredi 24 janvier, l'Agence de la transition écologique (Ademe) lance une nouvelle édition de son appel à projets « Objectif recyclage matières » (Ormat). Financé par le Fonds économie circulaire de l'Ademe, Ormat est destiné à soutenir le surtri et la préparation de déchets, ainsi que la production et l'incorporation de six matières recyclées. Trois dates de dépôt des dossiers (1) sont fixées : le 4 mars, le 3 juin et le 9 septembre. L'enveloppe 2024 est de 30 millions d'euros (M€).

La première édition d'Ormat, lancée en 2023, a permis de soutenir 107 projets, correspondant à 115 M€ d'investissements et près de 20 M€ d'aides déjà octroyées.

Un soutien des études à l'investissement

« Avec Ormat, l'Ademe souhaite soutenir les projets qui favorisent la production locale de matières premières de recyclage (MPR) d'une part, leur utilisation efficace d'autre part, et l'adéquation des capacités entre la production et l'utilisation des MPR », résume l'Agence.

Concrètement, l'appel à projets porte sur le recyclage des plastiques (y compris les composites et les élastomères), des textiles, des métaux et des batteries, de bois, du papier et carton, du verre et des matériaux minéraux. En attendant la montée en puissance du recyclage des batteries, il est aussi ouvert au reconditionnement et la remanufacture de batteries, des activités « à mi-chemin entre recyclage et réparation-réemploi [et qui] contribuent à réduire la demande en métal, en particulier en lithium ».

S'agissant du volet « incorporation », l'Ademe explique rechercher des entreprises qui transforment les MPR en produits finis ou semi-finis et qui doivent adapter leurs systèmes productifs, du fait de contraintes techniques ou de qualité. « Les projets éligibles visent la modification de lignes industrielles, l'augmentation de taux d'incorporation, l'amélioration de la qualité ou de la performance, la mise en œuvre d'une première incorporation de MPR et, sous certaines conditions, l'augmentation ou la création de capacités nouvelles », détaille l'Agence.

Les soutiens peuvent porter sur les études et les essais, c'est-à-dire les diagnostics, les études de faisabilité et les essais en amont des investissements.

Quant au soutien à l'investissement, il concerne des projets industriels de taille intermédiaire portant sur des technologies matures. « Le plafond de l'assiette prise en compte pour le calcul de l'aide [est] compris entre 1 et 5 M€ selon le matériau considéré. »

1. Accéder à l'appel à projets Ormat.
https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/aides-financieres/20240115/fonds-economie-circulaire-ormat-2024-objectif-recyclage-matieres?cible=79&region=35

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Bennes basculantes GS hauteur réduite pour collecte de copeaux métalliques GOUBARD
COMPACT+ : modernisations de sites et projets d'implantation complexes Pellenc ST