En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Seine-et-Marne refuse d'enfouir les déchets de Limeil-Brévannes (94)

Déchets  |    |  Grégoire Brethomé Actu-Environnement.com

Dans une lettre adressée à la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, Vincent Eblé, président du conseil général de Seine-et-Marne, s'est opposé à l'évacuation des déchets de la décharge de Limeil-Brévannes vers le centre d'enfouissement de Claye-Souilly (77).

L'évacuation a débuté le 5 septembre à la suite de la visite de NKM. Le coût de l'opération estimé à 14 millions d'euros, est à la charge de l'Etat. Ce dernier assure en effet la défaillance de l'ancien exploitant qui a déposé son bilan. Parmi les 150.000 m3 de déchets amoncelés, la ministre n'avait pas exclu de découvrir des déchets dangereux, comme l'amiante.

Le président du conseil général de Seine-et-Marne a expliqué à l'AFP vouloir des détails sur les raisons qui ont conduit la ministre à opter pour l'enfouissement au centre technique de Véolia à Claye-Souilly. Ajoutant que des unités d'incinération existent à proximité immédiate de Limeil-Brevannes, sur la commune de Créteil notamment, et qu'il souhaite plus d'informations sur la possible toxicité des déchets.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager