Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Moteur thermique à hydrogène : prêt à conquérir le marché

Le véhicule à hydrogène n'est pas forcément synonyme de moteur électrique. Ce gaz s'utilise aussi directement dans un moteur thermique. Les explications de Stéphane Zinola, chef de projet moteur hydrogène à combustion à l'Ifpen.

Interview vidéo  |  Transport  |    |  Nadia Gorbatko  |  Actu-Environnement.com

Plus économique que la pile à combustible, le moteur thermique à hydrogène permet d'injecter directement le gaz dans le véhicule. Avantages de cette solution : l'hydrogène n'a pas besoin d'être extrêmement pur, les émissions de gaz à effet de serre s'avèrent très faibles et la durée de vie de cet équipement reste identique à celle des motorisations classiques essence et diesel. Ces atouts pourraient assurer l'accélération du déploiement de ce nouveau vecteur énergétique.

« En revanche, les différences de propriétés entre l'hydrogène et les combustibles traditionnels nécessitent d'adapter les technologies et les matériaux », explique Stéphane Zinola, chef de projet moteur hydrogène à combustion au sein de l'Institut du pétrole – énergies nouvelles (Ifpen). L'institut en fait l'un de ses axes de recherche et y travaille depuis 2019. Aujourd'hui, ces moteurs, très attendus pour leur simplicité d'usage, sont presque prêts à être lancer sur le marché, notamment pour la motorisation lourde.

Réactions2 réactions à cet article

 

Je reste quand même très curieux du rendement global de cette technologie, de la production du H2 à la roue (électrolyseur, stockage, transport, conversion par moteur, ...).
la même chose serait à faire avec la voiture électrique en prenant en compte, bien entendu, la provenance de l'électricité (pour chaque solution).
ensuite, si la durée de vie reste celle d'un moteur thermique conventionnel, elle est bien inferieur à de nombreux véhicules électriques.

je rêverai d'une vrai analyse de cycle de vie, complétement neutre, qui présenterait tous les aspects de chaque solution. cela permettrait d'établir un schéma directeur et d'en améliorer des branches!

ArnauLdL | 13 juin 2022 à 12h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que deviendra toute cette recherche alors que le Parlement UE vient d'interdire les moteurs thermiques neufs en 2035 ?
Faut-il comprendre qu'il y aura des exceptions ?

Albatros | 13 juin 2022 à 14h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Station hydrogène autonome pour tous types de véhicules MADIC Group