Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

À quelles étapes de vie devient-on plus écolo ?

Un déménagement, une naissance, un départ à la retraite ou une séparation peuvent être des étapes qui bousculent ou questionnent les habitudes de vie. L'occasion d'impulser un peu plus d'écologie, à condition d'avoir accès aux bonnes informations.

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Il y a, dans la vie, des moments plus favorables pour entamer une transition vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement, estiment l'Ademe et le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) dans une nouvelle étude. « Les habitudes sont un vrai frein au changement. Il faut des ruptures pour réinterroger, remettre en question nos modes de fonctionnement et nos routines. Ces ruptures peuvent être des moments propices au changement, en expérimentant de nouvelles pratiques », analyse Anaïs Rocci, sociologue à l'Ademe.

Certains événements de vie, choisis ou subis, entraînent en effet des ruptures dans les habitudes de vie, qui peuvent être plus ou moins pérennes. L'étude visait à identifier ces événements clés, afin d'interpeller et d'accompagner les citoyens concernés avec les bons messages et via les bons canaux.

L'objectif est de sensibiliser aux bonnes pratiques, à travers les principales préoccupations identifiées dans ces moments-là : la santé, le bien-être, les dépenses énergétiques, le confort, la mobilité… Il s'agit alors de communiquer sur les effets positifs d'un changement de pratiques, les impacts concrets sur l'environnement, les petits gestes du quotidien faciles à s'approprier ou encore les aides disponibles pour accompagner le changement.

Des vidéos courtes sur Internet, des newsletters, des courriers d'informations, des affiches ou des guides pratiques disponibles dans les lieux d'accueil fréquentés dans ces moments clés peuvent participer à la diffusion des messages. Une formation des professionnels intervenant dans ces événements de vie peut également permettre d'informer sur les bonnes pratiques.

Naissance : des achats souvent plus responsables

La naissance d'un enfant fait partie de ces moments clés, qui bousculent les modes de vie et sont favorables à l'adoption de nouvelles pratiques. La santé devient une préoccupation majeure des parents, et un levier de changement. C'est à ce moment-là que certains choisissent de se tourner vers des aliments bio et le « fait maison », de faire la chasse aux produits chimiques, de s'intéresser à la composition des produits d'hygiène et des cosmétiques. D'autres, pour faire des économies, se tournent vers l'achat d'occasion pour le matériel de puériculture, les vêtements, les jouets… Et en commençant par tirer sur un fil, on finit souvent par dérouler toute la pelote. Souvent, ces premiers changements conduisent à un élargissement des pratiques vertueuses et à leur pérennisation, note l'étude.

Quelques freins persistent malgré tout : le manque de temps pour cuisiner, l'image de ce qu'est un bon parent (en achetant du neuf par exemple plutôt que de l'occasion) ou encore des idées fausses sur la température idéale du logement ou sur une moindre qualité du lait maternel. Cependant, de la grossesse à la maternité, en passant par la déclaration de naissance, les parents rencontrent de nombreux professionnels qui peuvent orienter vers les bonnes pratiques et fournir les bonnes informations (médecins, sages-femmes, PMI…). Des guides, affiches et autres supports de communication peuvent également être diffusés à ce moment-là.

Retraite, déménagement, perte d'emploi...

L'heure de la retraite fait également partie des grands bouleversements de la vie. Le gain de temps libre, la baisse du niveau de vie, les moindres déplacements et les modifications des liens sociaux bousculent les habitudes, mais constituent également des opportunités pour mettre en place de nouvelles habitudes de vie : cuisine, consommation locale, déplacements différents, achats moins nombreux… Une sensibilisation deux ans avant la retraite et les six premiers mois peut permettre d'impulser ces changements, via les caisses de retraite, etc., estime l'étude.

Un déménagement peut également être une occasion rêvée de repenser ses déplacements, réduire ses factures (notamment énergétiques), trouver de nouveaux lieux d'approvisionnement ou questionner sa consommation en prenant conscience du volume d'objets accumulés pendant des années. Encore faut-il avoir accès aux bonnes informations aux différentes étapes : recherche de logement, visite, aménagement… Pour cela, les différents professionnels intervenant (agents immobiliers, notaires, artisans…) peuvent avoir un rôle à jouer pour informer sur les aides à la rénovation, la priorisation des travaux, indiquer les éco-gestes (ampoules économes, économiseurs d'eau…). L'offre de transport et d'infrastructures (pistes cyclables….) jouera également un rôle important dans l'évolution (ou non) de la mobilité.

Enfin, la perte d'un emploi ou une séparation induisent souvent à un changement de pratiques, pour réaliser des économies d'argent notamment. Mais ces changements sont contraints, et moins pérennes, estime l'étude.

Réactions1 réaction à cet article

 

Sujet très intéressant.
Il faut croire à la lecture de nombreux post de certains sur pas mal de sujets traités par AE que leurs habitudes (mais aussi leurs certitudes) bien confortables sont coulées dans le béton armé...
Alors, si la retraite peut s'avérer être une étape importante du changement vers un peu plus de responsabilité environnementale, qu'ils la prennent vite, nom de D... ! Ou qu'ils déménagent (et pas que dans leurs propos anti-écolos souvent dignes du café du commerce).

Pégase | 04 mai 2021 à 18h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager