Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nucléaire : EDF s'entoure pour s'assurer que son projet de réacteur modulaire réponde aux attentes du marché

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
Nucléaire : EDF s'entoure pour s'assurer que son projet de réacteur modulaire réponde aux attentes du marché

Le 2 décembre, EDF a annoncé la création d'un comité consultatif international Nuwards (Inab), dont le but est de contribuer à l'élaboration de son projet de réacteur nucléaire modulaire de faible puissance (SMR, pour Small Modular Reactors). En créant ce comité, EDF s'entoure d'experts afin de « s'assurer que le développement et le déploiement commercial de Nuward [son projet de réacteur de 340 mégawatts électriques, composé de deux réacteurs de 170 MWe] répondent bien aux attentes du marché mondial pour une charge nucléaire de base de 300 à 400 MWe ».

Ce comité devra notamment formuler des « recommandations sur des thèmes tels que les attentes du marché, les applications potentielles, les business models associés, la gestion économique des centrales, la stratégie industrielle, les fonctions techniques, l'attribution de licences, les approches règlementaires et l'acceptation du public ».

Il sera dirigé par EDF et rassemble des experts issus de l'industrie nucléaire (comme EDF UK, les finlandais Fortum et Teollisuuden Voima Oyj (TVO), le canadien Ontario Power Generation (OPG) et le tchèque Technicko-inženýrské (ÚJV Řež)) et de la recherche (l'indien Bhabha Atomic Research Center (BARC), l'américain Massachusetts Institute of Technology (MIT) et l'italien Politecnico di Milano). Les travaux du comité seront alimentés des contributions du CEA, de Naval Group, de TechnicAtome et de Framatome. « La participation à l'Inab n'entraîne aucune forme d'exclusivité ou d'obligation et les membres ne s'engagent aucunement à éventuellement choisir la technologie SMR pour leurs besoins futurs », précise EDF.

Réactions2 réactions à cet article

 

Les attentes du marché ?Quel marché , il n'y en pas , le nucléaire est une affaire d 'escroquerie d'état , il n'y a que l'état pour financer un tel désastre, n'hésitez pas messieurs les partisans du nucléaire à financer ce truc débile , mais je ne vois toujours rien venir..

Darwin | 06 décembre 2021 à 12h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le nucléaire n'est de toute évidence guère mieux qu'une grosse machine qui transforme l'or du contribuable en plomb durablement radioactif...
Les échecs retentissants et les graves dérives budgétaires (mais superbement ignorés par notre technocratie de nucléocrates) des EPR dans le monde en atteste sans ambiguïté.

Pégase | 06 décembre 2021 à 21h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Pensez à choisir une borne de recharge cohérente pour l'environnement RossiniEnergy