En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : un projet d'arrêté sur le devenir des déchets de thorium

Risques  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Le ministère de l'Ecologie ouvre une consultation sur un projet d'arrêté concernant le devenir des matières radioactives si celles-ci étaient requalifiées de déchets. Le texte proposé a pour objet de prescrire une étude à l'Andra, Areva et Solvay, sur les exutoires possibles pour le thorium en fonction de sa nature (hydroxyde de thorium ou nitrate de thorium).

Cette étude devra présenter un inventaire des substances thorifères selon leur nature, leur localisation et leurs conditions d'entreposage, les concepts de stockage envisageables selon la nature des substances et les synergies avec les centres de stockage en projet.

Réactions2 réactions à cet article

 

Il semblerait ,à lire cet article que le ministère de l'écologie (ou ce qu'il en reste ) ignore totalement les études sur les possibilités de réacteurs au thorium ,et les nombreux avantages qui s'y rattachent . La sécurité totale en étant un majeur .
Plutôt que parler de déchet mieux vaudrait parler de combustible .

sirius | 01 octobre 2014 à 23h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il s'agit d'un « Arrêté du [ ] pris pour application de l’article 10 du décret n° 2013-1304 du 27 décembre 2013 pris pour application de l'article L. 542-1-2 du code de l'environnement et établissant les prescriptions du Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs »

Très simple à comprendre.

Que dit l'article 1 ?

« Areva et Solvay étudient les conditions de gestion des substances thorifères dans le cas où elles seraient requalifiées en déchets, en distinguant notamment le cas de l’hydroxyde de thorium et du nitrate de thorium. Dans ce cadre, ils transmettent à l’Andra une description détaillée de leurs substances thorifères et lui demandent de réaliser une étude sur leur stockage, en tenant compte des filières de gestion en projet, pour le 28 février 2015.

L’Andra, Areva et Solvay remettent, au plus tard le 31 décembre 2015, au ministre chargé de l’énergie un rapport sur la gestion des substances thorifères.

L’Autorité de sûreté nucléaire est saisie pour avis sur ce rapport. »

Que d'énergie déployée par la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (et ce n'est pas fini !) pour commander une étude !

Wackes Seppi | 03 octobre 2014 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…