Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Climat : l'OCDE veut supprimer les mauvaises affectations des ressources publiques

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
''La suppression des subventions aux carburants et combustibles pourrait réduire de 10 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux qu'elles devraient atteindre en 2050 si les politiques demeuraient inchangées '', a estimé l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le 9 juin 2010, dans une analyse qui s'appuie sur les données de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Pour l'organisation, ''l'élimination progressive des subventions aux énergies fossiles, mise en œuvre avec précaution, peut être un moyen peu coûteux de satisfaire en partie aux objectifs annoncés à la suite de la conférence des Nations Unies sur le climat qui s'est tenue à Copenhague''.

''De nombreux États accordent des subventions à la production et à la consommation d'énergies fossiles qui encouragent l'émission de gaz à effet de serre, tout en finançant des projets en faveur de l'énergie propre'''', a commenté Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE. ''C'est un gaspillage de ressources budgétaires limitées.''

Selon l'Agence internationale de l'énergie, les subventions à la consommation d'énergies fossiles dans les pays émergents et en développement se sont élevées à 557 milliards USD en 2008. Certaines évaluations montrent que les subventions aux producteurs d'énergies fossiles pourraient atteindre 100 milliards USD par an.

L'OCDE remarque que cette réforme sera ''politiquement délicate'' mais estime que l'expérience acquise par certains pays (Pologne, France et Royaume-Uni avec leurs réformes des subventions à la production de charbon, et l'Indonésie, qui procède actuellement à celle de ses subventions à la consommation d'énergies fossiles) pourrait être utile. Il faudra veiller également, selon l'organisation, à annoncer à l'avance les projets de suppression des subventions et à prendre des ''mesures d'accompagnement'' afin d'atténuer les effets négatifs des réformes pour les ménages les plus modestes.

Réactions2 réactions à cet article

 
Et les subventions à l'industrie de la viande ?

L'OCDE serait bien inspirée de se pencher sur les subventions accordées à l'un des secteurs les plus polluants qu'il soit : l'industrie de la viande en général.
La somme totale des interventions de l’UE
ainsi que le montant des aides directes à la
filière animale en 2007 s’élève à 3 500 704
000 euros (cf rapport sur la filière animale et le climat, et l'influence négative de l'UE, de Holm et Jokkala).
Pour approfondir ce sujet qui en dit long sur qui nous sommes et la société que nous voulons léguer à nos enfants, lisez "Bidoche" de Nicolino.

beveg | 14 juin 2010 à 11h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bidoche

Sans compter que pour faire cuire de la viande, on revient à l'électricté. Il nous faut
réviser nos choix d'alimentation avec diminution de protéines animales

Soleil78 | 14 juin 2010 à 14h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager