Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les citoyens angevins et les acteurs locaux sont invités à participer à l'élaboration du plan énergie-climat

Gouvernance  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com
Angers Loire Métropole et la Ville d'Angers souhaitent impliquer les citoyens et acteurs locaux dans le plan climat-énergie local, destiné à recenser les actions engagées ou à conduire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire.

De décembre 2009 à mai 2010, des ateliers sont programmés pour recueillir les idées des habitants volontaires et des acteurs socio-économiques et environnementaux sur des thèmes comme ''consommer durable'' et ''optimiser les déplacements''.1 A partir de fin janvier 2010, les habitants d'Angers Loire Métropole pourront également apporter leurs idées d'actions via un site Internet dédié.2
D'autre part, depuis octobre 2009, 20 familles témoins de l'agglomération angevine ont été sélectionnées pour la mise en place d'actions de réductions de leur facture énergétique et des émissions de gaz à effet de serre. Un suivi de l'évolution de ces actions est réalisé en partenariat avec Unis-cités (jeunes en service civil volontaire) jusqu'à juin 2010.
Du côté des acteurs économiques, une quinzaine d'entreprises, de taille et domaine d'activité divers, mettent en place une « approche carbone » de leur activité avec l'accompagnement d'élèves ingénieurs de l'Esaip (école d'ingénieurs environnement et informatique basée à Saint-Barthélemy-d'Anjou). Cette démarche, conduite de janvier 2010 à mars 2010, permettra d'identifier les principales sources d'émissions de gaz à effet de serre, première étape dans une démarche d'amélioration du bilan environnemental de l'entreprise qui sera assorti de quelques préconisations d'actions.

Dès juin 2010, une synthèse des actions menées servira de base pour établir le plan énergie-climat fin 2010.

Rappelons que le Grenelle de l'environnement prévoit ''la généralisation des plans climat énergie territoriaux rendus obligatoires dans les 5 ans''. Sont notamment concernées les communes de plus de 50 000 habitants. Plusieurs communes, communautés d'agglomérations (CA) et régions ont déjà lancé leur plan énergie climat, parmi lesquelles on peur citer Lille, Rennes, la CA Saint-Etienne Métropole, la CA Mulhouse-Sud-Alsace et la région Bourgogne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats