En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ile-de-France : les premières plateformes locales de la rénovation énergétique

Aménagement  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

L'Ademe Ile-de-France et la Région Ile-de-France ont rendu public ce mardi 22 juillet les résultats du premier appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour l'élaboration de plateformes locales de la rénovation énergétique (PLRE).

Sur les six candidatures déposées, cinq projets ont été retenus, indique l'Ademe. Trois d'entre eux seront accompagnés techniquement et financièrement pour faire aboutir les premières plateformes. La première lauréate est la société d'économie mixte SEM Energies Posit'if qui vise à proposer aux copropriétaires franciliens "une solution globale pour la rénovation énergétique de leur logement : organisation, définition technique, montage juridique et financier". La SEM travaille aussi à préfigurer un nouvel outil de tiers-financement, en cours de construction au niveau national.

Le projet de l'Agence parisienne du climat, en partenariat avec l'Agence locale de l'énergie et du climat (Alec) de Plaine Commune et l'Alec MVE, est également centré sur l'accompagnement des copropriétaires. Il vise, en s'appuyant sur l'outil Coach Copro® développé avec l'Ademe, à définir le rôle des facilitateurs dans les projets de rénovations énergétiques des copropriétés afin de "lever les derniers freins qui bloquent les particuliers dans ces démarches".

Le projet du conseil général de l'Essonne vise, quant à lui, à simplifier la mise en relation des ménages souhaitant rénover leur logement avec les entreprises du département, notamment par un outil en ligne. "Un nouveau parcours d'accompagnement, intégrant les Espaces Info Energie (EIE) du territoire, sera mis en place dans les prochains mois ainsi qu'un dispositif d'accompagnement financier aux audits énergétiques", précise l'Ademe.

Un nouvel AMI avant la fin de l'année ?

Le jury a également décider d'accompagner deux projets dans le cadre d'études de préfiguration : l'un porté par le Parc naturel régional du Vexin français et un autre autour de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle visant à aider les ménages à coupler les rénovations acoustiques et thermiques. Ces deux projets pourraient bénéficier d'un accompagnement financier dans le cadre d'un prochain appel à manifestation d'intérêt. Car si la deuxième et dernière session de l'AMI 2014 s'est clôturée le 20 mai avec six nouveaux projets déposés, l'Ademe indique qu'un nouvel AMI pourrait être lancé d'ici la fin de l'année.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…