En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne définit la politique maritime intégrée

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
''La mise en place de la toute première grande politique maritime intégrée constitue l'une des réalisations majeures de la Commission actuelle'', a déclaré Manuel José Barroso, président de la Commission européenne, à l'occasion de la présentation d'un rapport d'avancement politique maritime intégrée (PMI). ''C'est également un défi pour la prochaine Commission. La politique maritime est un élément indispensable à toute politique durable en matière de climat et d'énergie. Je crois que nous pouvons tirer parti du travail réalisé à ce jour et aller de l'avant avec confiance et détermination. Par exemple, je veux que les autoroutes de la mer deviennent une réalité. Au nom du développement responsable et utile des mers et océans, nous devons renforcer la planification de l'espace maritime, intégrer la surveillance maritime par-delà les frontières et entre les pays, et mettre en place un réseau d'observation du milieu marin et de collecte des données qui s'y rapportent.''

Six orientations stratégiques

Outre un bilan des deux dernières années, le rapport présente les perspectives futures à travers à six orientations stratégiques. La première concerne l'intégration de la gouvernance maritime et la collaboration transsectorielle afin de mieux articuler les actions des institutions, des Etats membres et des régions côtières.
La Commission propose la création d'instruments intersectoriels (planification de l'espace maritime, bases de connaissances et de données exhaustives sur le milieu marin).
L'institution européenne entend également fixer des limites aux activités maritimes afin de garantir la durabilité dans le cadre de la directive sur la stratégie pour le milieu marin.
Elle prévoit la mise en place de stratégies adaptées au contexte géophysique, économique et politique propre à chacun des grands bassins maritimes européens.
La Commission souhaite que l'UE pèse davantage dans les relations multilatérales et bilatérales dans le domaine des affaires maritimes mondiales, y compris en matière de lutte contre le changement climatique et de préservation de la biodiversité marine.
Enfin, ''l'UE doit définir des priorités économiques cohérentes et globales en ce qui concerne les affaires maritimes, et notamment favoriser le développement du transport maritime intracommunautaire, stimuler les investissements en faveur du transport maritime sous pavillon de l'UE, ainsi que dans le secteur de la construction navale, faire avancer le projet de bateaux propres, renforcer le lien entre la politique maritime et les politiques de l'UE en matière d'énergie et de climat et veiller à ce que la politique maritime et les zones côtières soient dûment prises en compte dans le débat sur la cohésion territoriale.''
Un document de politique détaillé sur la mise en œuvre de ces six orientations stratégiques devrait être publié dans le courant de 2010.

Surveillance maritime

La Commission européenne a également défini ''des principes directeurs censés aider les États membres à établir un environnement commun de partage d'informations qui sera à la disposition des nombreuses autorités chargées de la surveillance maritime.'' Le partage de ces données devrait permettre d'accroître l'efficacité et la rentabilité des activités de surveillance. Deux projets pilotes destinés à tester concrètement l'intégration de la surveillance maritime sont en cours de lancement, le premier concerne la Méditerranée et le proche Atlantique, le second, la mer du Nord.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager