Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Polluants organiques persistants : un accord européen conclu sur les seuils dans les déchets

Déchets  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

La Commission et le Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur les limites à fixer concernant désormais neuf polluants organiques persistants (POP) dans les déchets. L'idée : essayer d'accroître la confiance dans les matières premières secondaires en encadrant mieux la contamination. Un objectif non consensuel toutefois : certains considèrent que le recyclage des déchets contenant des POP est incompatible avec une économie circulaire sûre.

Quoiqu'il en soit, l'accord provisoire revient sur quatre substances qui ne possèdent pas encore de seuil : l'acide perfluoro-octanoïque (PFOA) et ses sels, le pentachlorophénol et le dicofol.

L'accord provisoire révise également les seuils de cinq autres substances déjà réglementées, avec une baisse en plusieurs étapes pour les polybromodiphényléthers (PBDE) et l'hexabromocyclododécane (HBCDD). Pour cette dernière substance, « il s'agit de permettre au secteur de la démolition de s'adapter tout en lui envoyant un signal pour améliorer les méthodes de tri », indique le Conseil. Il réduit la valeur limite pour les dioxines et furanes et les paraffines chlorées à chaîne courte (PCCC).

L'accord provisoire inclut une nouvelle substance qui ne figurait pas dans la proposition de la Commission : l'acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS). « Les colégislateurs l'ont ajoutée, à la suite de la Conférence des parties à la convention de Stockholm, qui a décidé, le 9 juin dernier, d'ajouter cette substance à l'annexe A de la convention », explique le Conseil.

L'accord politique provisoire trouvé aujourd'hui sera soumis pour approbation au Comité des représentants permanents. Une procédure formelle d'adoption sera ensuite lancée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

ECOPAD : un outil pour faciliter la gestion des apports et des bennes HORANET