En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Tous les avantages des potagers sur les toits, selon l'Inra

Agroécologie  |    |  Albane CantoActu-Environnement.com

Non seulement les potagers sur les toits, c'est sympa, mais en plus ils apportent plein d'avantages environnementaux. La preuve est apportée par deux équipes de recherche de l'Institut national de la recherche agronomie (Inra), qui ont installé un potager sur le toit de l'Institut des sciences du vivant et de l'environnement – AgroParisTech. Pendant deux ans, ils ont cultivé dans des bacs en bois (90 cm de côté et 40 cm de haut) des salades, des tomates-cerises et des engrais verts. La culture a eu lieu dans des sols composés de compost de déchets verts et de broyat de bois, inoculé avec des vers ou non. Un autre bac était rempli de terreau du commerce. Dans tous les cas, aucun fertilisant n'a été ajouté aux cultures.

Les chercheurs ont étudié l'approvisionnement alimentaire (quantité et qualité des récoltes), le recyclage des déchets, la régulation des eaux de pluie, et le stockage de carbone potentiel. Résultat : "Les niveaux de production des bacs sont comparables voire supérieurs à ceux de jardins familiaux en pleine terre (entre 4,4 et 6,1 kg/m² par saison de culture) et proches de ceux des maraîchers professionnels en agriculture biologique de la région francilienne", indique l'Inra dans un communiqué. Côté sol, les rendements de bacs à compost étaient meilleurs que ceux du terreau commercial. Par ailleurs, les cultures retiennent 75% des eaux de pluie – sans contamination des cultures aux métaux lourds.

"Des toitures potagères low-tech, simples à conduire, permettent de recycler des déchets organiques et de produire des légumes sans recours à l'utilisation de fertilisants chimiques tout en captant des eaux de pluie", conclut l'Inra.

Ces résultats sont publiés dans la revue Agronomy for Sustainable Development.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…