Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Air: le programme de recherche Primequal peu utilisé par les politiques publiques

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Un rapport daté de septembre, commandé par le ministère de l'Ecologie, qui évalue le programme de recherche inter-organismes Primequal pour une meilleure qualité de l'air à l'échelle locale depuis une dizaine d'années, a été mis en ligne le 22 octobre. Le rapport indique que le programme ''a apporté des connaissances et des outils'' adaptés à la communauté des chercheurs mais a été ''peu ou pas utilisé par les politiques publiques''. Seuls les professionnels et techniciens qui constituent une cible privilégiée en tant que relais ou prescripteur, ont bénéficié d'une communication adaptée à leurs besoins. Pour les autres, et notamment les élus et décideurs, les actions n'ont pas été menées à leur terme, souligne le rapport.

Le rapport indique une ''grande difficulté'' à transcrire les résultats de Primequal en résultats opérationnels pour les décideurs qui s'expliquerait par une absence de communication et de vulgarisation ou un manque d'interface qui transformerait le résultat de recherche en projet opérationnel. La recherche et la décision publique ne fonctionnent pas sur la même échelle de temps ; il peut se passer une longue période avant que le résultat puisse être utilisé par les décideurs, précise le rapport. Les décideurs ont également des difficultés à définir des orientations stratégiques et ont donc en retour des réponses peu adaptées, ajoute-t-il.
L'absence des collectivités territoriales, conclut le rapport, reste ''un point faible du programme'' compte tenu du poids de ses dernières dans les politiques relatives à la qualité de l'air (PRQA, PDU, …). Le rapport recommande notamment d'associer des structures représentatives comme l'Association des Régions de France (ARF) ou l'Association des maires de France (AMF) au comité d'orientation du programme compte tenu de leur utilisation potentielle des résultats des recherches menées.

Lancé en 1995, le programme Primequal est mis en œuvre par le Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement Durables (MEDAD) et l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME). Il vise à fournir les bases scientifiques et les outils nécessaires aux décideurs et aux gestionnaires de l'environnement pour surveiller et améliorer la qualité de l'air afin de réduire les risques pour la santé et l'environnement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager